Bons plans sorties pour le week-end (du 4 au 6 avril)

04/04/14 à 14:11 - Mise à jour à 14:11

Source: Focus Vif

Concerts, clubbing, ciné, expos, scènes... Comme chaque vendredi, Focus fait le tri dans l'agenda culturel pour vous proposer le meilleur du week-end.

Bons plans sorties pour le week-end (du 4 au 6 avril)

Angel Olsen © Zia Anger

Angel Olsen

Le 4/04, au Stuk, Leuven

Elle est l'auteure, avec Burn Your Fire for No Witness, de l'un des albums les plus touchants de ce début d'année, son premier sur le prestigieux label Jagjaguwar (Black Mountain, Bon Iver...). Et distillera ses love songs au vinaigre folk et relents rock ce vendredi au Stuk, à Louvain. On trépigne d'impatience.

www.stuk.be - Notre interview

The Subs

Le 04/04, Ancienne Belgique, Bruxelles

The Subs s'arrêtent ce vendredi 4 avril à l'Ancienne Belgique pour la première date de leur tournée. Le trio gantois vient y défendre Hologram, son troisième et dernier album. Le concert est complet, mais il reste quelques places pour l'afterparty. Celle-ci se déroulera de 22h30 à 2h du matin à l'AB Club (capacité de 250 places: premier arrivé, premier servi), en compagnie de DJ Ashworth et bien sûr The Subs en DJ set.

www.abconcerts.be

---

Ghandi

On ne peut pas dire que Ghandi truste les médias. Il reste pourtant bien l'un des acteurs principaux de la scène rap bruxelloise. Après une récente date en Suisse, il donnera trois nouveaux concerts dans le coin: à Anvers (Trix, le 5/04), Charleroi (Coliseum, le 12/04) et Liège (Caserne Fonck, le 18/04).

www.facebook.com/gandhielofficiel

---

Radio Modern

Le 5/04 au Karreveld, 1080 Bruxelles

Alors que Molenbeek bouillonne depuis peu sous le signe de "Métropole culture 2014" (on vous en parlait dans le Focus du 14 février), le cycle MolenDance dédié à... la dance s'ouvre ce samedi avec une soirée Radio Modern, 100% vintage, au Karreveld. Et jusqu'au 27 avril, des workshops, des stages, des spectacles, un parcours dans le Centre historique... se succéderont dans la commune bruxelloise.

http://www.culture1080cultuur.be/fr/agenda/categorie/MolenDance/1483/

---

Young Guts Festival

Le 4/04 à la Maison de la culture, Namur

Nouveau festival dans le paysage, le Young Guts accueillera ce vendredi à Namur une poignée de groupes émergents qui commencent à faire leurs preuves: RMS, Billions of Comrades (gagnants du dernier Concours Circuit), The Skip...

www.rockscool.be

---

Los Ninos

Le 5/04, à Recyclart, 1000 Bruxelles

Les soirées Los Ninos fêtent leurs 10 ans! ShitRobot sera présent aux côtés de son camarade de label, Dan Bodan, les deux membres de l'écurie DFA étant rejoints par Fais le beau et Bruce Botnik.

www.recyclart.be

---

Festival Millenium

Jusqu'au 11 avril, dans divers lieux bruxellois

Du 3 au 11 avril, la 6e édition du festival Millenium prendra place au Bozar, Civa et l'Espace Senghor pour présenter une sélection de 55 documentaires. Un véritable regard sur notre époque qui redonne le goût à un genre trop souvent mis de côté et qui laisse place, surtout, au dialogue et à l'échange.

www.festivalmillenium.org - Notre article

---

Le cinéma roumain, de A à Z

Jusqu'au 30 avril à la Cinematek, 1000 Bruxelles

Une cinématographie chasse l'autre, sur les écrans de la Cinematek, puisque à la nouvelle vague grecque succède, à partir du 3 avril, son homologue roumaine. Une initiative venant à son heure, si l'on considère l'exemplaire renouveau du cinéma roumain ces dix dernières années, élan consacré par la Palme d'Or obtenue en 2007 par Cristian Mungiu pour 4 mois, 3 semaines, 2 jours, mais encore par l'éclosion de talents aussi originaux que Cristi Puiu (La Mort de Dante Lazarescu; Aurora), Corneliu Porumboiu (12h08 à l'Est de Bucarest), Florin Serban (Si je veux siffler, je siffle) ou autre Calin Peter Netzer (Child's Pose, Ours d'Or 2013 à Berlin). Portrait d'une génération d'exception, le cycle proposé par la Cinematek a aussi le mérite d'élargir la perspective à l'Histoire du cinéma roumain dans son ensemble. L'occasion de (re)découvrir des classiques comme La Reconstitution et Terminus Paradis de Lucian Pintilie, E Pericoloso Sporgesi de Nicolae Caranfil ou La Forêt des pendus de Liviu Ciulei, mais aussi de remonter aux sources d'une production parfois méconnue. Ainsi, par exemple, à la faveur de Independenta Romaniei, épopée romanesque muette retraçant les principaux faits d'arme de la guerre d'indépendance de 1877, un film présenté parmi d'autres raretés...

www.cinematek.be

---

Sorties cinéma de la semaine

  • L'Image manquante ****, brillant documentaire sur le génocide cambodgien;
  • We Are the Best ***, chronique savoureuse et sensible au thème punk signée Lukas Moodysson;
  • Le Médecin de famille ***, où Lucia Puenzo mêle de suffocante manière drame intime et grande Histoire;
  • Divergent ***, efficace film de science-fiction aux relents un peu trop prononcés de Hunger Games;
  • 47 Ronin **, Keanu Reeves au pays des samouraïs;
  • Rio 2 ***, divertissement familial de haut vol;
  • Flying Home ***, film d'amour et de rédemption où un jeune loup américain de la finance abuse un colombophile flamand;
  • Salaud, on t'aime *, drame intime de Claude Lelouch se transformant inutilement en affaire criminelle grotesque.

---

No Country for Young Men

Jusqu'au 3/08, à Bozar, 1000 Bruxelles

Au moment où elle entre dans sa 7e année -les premiers symptômes du mal remontant à 2007-, la crise grecque fait plus que jamais figure de spectre menaçant. De ceux que l'on agite quand il s'agit de se reprendre. A la manière de ces enfants turbulents à qui l'on montre un SDF effondré dans la rue. "Tu vois ce qui t'attend si tu ne travailles pas mieux à l'école..." Ce qui est vrai pour les cancres ne l'est pas moins à l'échelle d'un pays. L'apocalypse financière grecque nous a révélé que les gouvernements n'étaient en fait que des colosses aux pieds d'argile et qu'ils pouvaient se retrouver avec la gueule de bois et les poches vides du jour au lendemain. L'exemple à ne pas suivre, pour autant que l'on considère que le néolibéralisme le plus froid soit, quant à lui, l'exemple à suivre. On sait moins que cette crise est un labyrinthe et qu'elle peut réveiller autre chose que la bête nauséabonde qui sommeille en chacun de nous. C'est le propos de No Country for Young Men, l'exposition programmée par le Palais des Beaux-arts, qui réunit 32 artistes et collectifs qui considèrent cet événement non pas "comme une impasse mais comme une chance de repenser l'avenir du pays".

www.bozar.be

---

La Forêt

Jusqu'au 5 avril au Théâtre de la Balsamine, 1030 Bruxelles

"Alors, tu ne me prends pas la tête, je ne vois pas pourquoi on serait perdus." Un couple. A et B se causent, perdus dans forêt et dans un cauchemar. Trame simple et complexe tant la forêt est un vaste champ existentiel et artistique (conte, film d'horreur, psychanalyse, peinture...). Formé en arts plastiques, Stéphane Arcas -qui nous a récemment présenté une comédie grunge Bleu, Bleu- signe ici un... livret d'opéra de chambre contemporain, avec le compositeur Baudouin De Jaer. Sur scène, le couple (ténor et mezzo), une récitante, 20 musiciens et un dispositif électronique. C'est que le son d'une flûte peut croiser le bruit d'une tronçonneuse! Le tout dans un espace mental. Le décor est d'ombre, sans arbres, avec seule la lumière pointée sur les personnages à la recherche de leur identité. "Un genre de No Future feng shui, quoi." "La Forêt, écrit Arcas, ça peut être un rêve à l'intérieur d'un autre rêve, lui-même à l'intérieur d'un autre rêve, etc." Un bel écrin annoncé pour une pièce courte (45 minutes), chantée en français, une langue d'opéra casse-gueule. Défi à voir.

www.balsamine.be

K.D., L.H., P.S.I., M.V., N.A.

En savoir plus sur:

Nos partenaires