Bons plans sorties pour le week-end du 1er au 3 février

01/02/13 à 11:28 - Mise à jour à 11:27

Dis, Focus, on fait quoi ce week-end? Comme chaque vendredi, la rédac' épingle une poignée de concerts, sorties ciné, clubbing, expos ou scènes pour remplir vos agendas.

Bons plans sorties pour le week-end du 1er au 3 février

© Sara Conti

MUSIQUE/CLUBBING

Tamikrest
: Eden, Charleroi
Quand: vendredi 1er février
Quoi: A côté de Tinariwen, Tamikrest est l'autre groupe phare du blues touareg. Une musique complètement hypnotique qui évoque le sort des peuples nomades du désert malien, entre électricité des guitares et groove lancinant. Enivrant.
www.charleroi-culture.be

Lefto : Vooruit, Gand
Quand: vendredi 1er février
Quoi: DJ, programmateur/animateur radio, fidèle de Gilles Peterson et son label Brownswood, Lefto continue de distiller son mélange de soul-hip hop-funk-électro-groove avec un même bonheur. Récompensé d'un Elektropedia award 2012 pour la meilleure fête de l'année, il invite à nouveau au Vooruit de Gand. A ses côtés, DJ Day, et la légende hip hop J-Rocc.
www.vooruit.be

Clutch
: VK, Bruxelles
Quand: vendredi 1er février
Quoi: Du gros stoner rock qui tache, biberonné au funk et au punk? C'est possible ça madame: c'est Clutch et ça se passe ce vendredi au VK. Le groupe du Maryland en profitera pour présenter sa dixième plaque, Earth Rocker, prévue pour mars prochain.
www.vkconcerts.be

---

CINÉMA

Les Machins du cinéma
: La Tentation, Bruxelles
Quand: vendredi 1er février
Quoi: L'humour belge s'est encore enrichi quand les Machins furent créés, dans la foulée des Magritte, pour décerner "les petits prix du cinéma belge". Loin des ambitions, du strass et du prestige, la dérision carabinée avait encore frappé! La deuxième édition des Machins du cinéma aura lieu ce vendredi 1er février, à La Tentation. La moule fièrement exhibée sur l'affiche (hommage à Marcel Broodthaers ou simple passion pour la meilleure amie de la frite?) invite le spectateur à rejoindre la fête. Car par-delà une distribution de prix aussi arbitraire que joyeusement décalée, c'est sur le mode festif que se déroulera une soirée célébrant à sa manière la quotidienne excellence de notre cinématographie. Sur le mode alternatif et avec en point de mire le plaisir avant toute chose!
www.facebook.com/lesmachinsducinema

Les Magritte du cinéma : diffusion en direct et en clair sur Be 1 et sur Voo
Quand: samedi 2 février à 20h
Quoi: Le cinéma belge s'auto-célèbre pour la troisième année consécutive, pour une cérémonie qui sera cette fois présidée par Yolande Moreau et présentée par Fabrizio Rongione. Qui de À perdre la raison, Mobile Home, 38 témoins ou encore Dead Man Talking se distinguera? La réponse ce samedi.
Notre portrait de Fabrizio Rongione - www.lesmagritteducinema.com

Zero Dark Thirty ****
En salles depuis le 30 janvier
THRILLER HISTORIQUE | En choisissant d'évoquer, "à chaud", l'enquête visant à retrouver Oussama Ben Laden et l'opération militaire menant à l'assaut de son refuge et à sa mort, Kathryn Bigelow ne pouvait ignorer qu'elle serait attendue au tournant, et qu'une très probable polémique s'abattrait sur son film.
Notre critique

Mariage à Mendoza *** En salles depuis le 30 janvier
COMÉDIE DRAMATIQUE | Le jeune cinéaste Edouard Deluc est à la noce avec son premier long métrage, un road-movie tourné en Argentine dans une ambiance un peu particulière...
Notre critique

Broken *** En salles depuis le 30 janvier
DRAME | Avec ce premier film de Rufus Norris, Tim Roth renoue avec le cinéma indépendant anglais qui le lança au début des années 80.
Notre critique

---

EXPOS/SCÈNES

Truc Troc
: Bozar, Bruxelles
Quand: du 1er au 3 février
Quoi: C'est toujours avec une certaine impatience que l'on attend le retour de Truc Troc, événement arty d'un genre différent qui vient chaque année sortir l'esthète de la torpeur post-fêtes. Cette petite messe fleurant bon l'utopie réchauffe le coeur en rassemblant de nombreux fidèles -ce n'est pas tous les jours que l'on se bouscule quand il s'agit de création artistique- autour d'un concept d'art ludique, à la fois accessible et bourré d'imagination. Le principe est connu: tout spectateur peut tenter d'acquérir une oeuvre en laissant à l'artiste une proposition de troc... A chaque nouvelle affiche, le premier réflexe est de scruter le casting. Pour 2013, on suivra tout particulièrement, post-it à la main, les travaux urbains de Sara Conti (photo), les photos de Thomas Vanden Driessche, ainsi que les oeuvres de Petrus De Man qu'on ne présente plus. En guise de bonus, cette édition sera émaillée de performances live, notamment celle de l'impayable Messieurs Delmotte.
www.tructroc.be

Vision
: Théâtre de la Balsamine, Bruxelles
Quand: jusqu'au 9 février
Quoi: Du théâtre-cinéma signé Pierre Megos, comédien explorant "la parole de l'image". Vision est un étrange film en noir et blanc créé sous nos yeux. Sur scène, Megos joue "dans le vide" des gestes et des émotions sur une toile bleue -un Blue Key, technique de cinéma qui lui permet de s'incruster dans un film, parmi des gens et des décors. En l'occurrence dans un cauchemar à la Hitchcock où un certain Mister John s'égare dans une ville déserte, traversant des portes et se perdant toujours un peu plus... L'artiste revient avec la suite de son trip "surréalisme et film hollywoodien" inspiré d'univers vastes: du superbe photographe Gilbert Garcin à THX 1138 de George Lucas ou encore Matrix... Dans l'acte 2, Mr John rencontre la population d'un monde souterrain dirigé par des robots, avant de se transformer dans l'acte 3 en héros pour les libérer, dans une fin qui se déconstruit comme un "making of". Sur cette trame de science-fiction hollywoodienne, c'est la question du futur et de la mythologie du héros qui intéresse Megos... Expérience "art et essai" d'un jeune artiste aux visions théâtrales très singulières.
www.balsamine.be - www.pierremegos.com

Hors-champ (exposition collective)
: Espace photographique Contretype, Bruxelles
Quand: jusqu'au 10 mars
Quoi: A la suite de l'exposition Le regard exercéévoquée la semaine passée, un autre événement s'inscrit dans le cadre des 50 ans de l'INSAS (Institut national supérieur des Arts du spectacle et des techniques de diffusion... pour mémoire). Un événement qui mérite que l'on s'y arrête car il s'engage sur le chemin d'une intéressante réflexion... alors qu'il aurait pu facilement verser dans l'auto-cirage de pompes. Coproduit par l'Espace Photographique Contretype, Hors-champ examine les liens entre activité cinématographique et activité photographique -deux champs historiquement et artistiquement liés. Et ce, au travers d'oeuvres photographiques (et assimilées) ou filmiques d'artistes issus de l'INSAS: Boris Lehman, Olivier Smolders, Marie Sordat, Jean-François Spricigo, Boris Van der Avoort, Eric Van Dieren et Jaco Van Dormael. Si les bonnes surprises visuelles ne viennent pas forcément d'où on les attend -mention pour la drôlerie hyperkinétique de Boris Lehman-, le corpus d'images permet de mettre le doigt sur "la spécificité du regard photographique porté par un réalisateur" mais également de "percevoir quelle est l'influence de l'activité cinématographique sur l'activité photographique". Entre l'image et l'image en mouvement, de nombreuses convergences existent qu'une fonction-clé comme celle de "directeur de la photographie" condense à elle seule. Dans ce contexte, Hors-champ permet de revoir des images déjà identifiées, mais également d'en découvrir d'autres, totalement inédites. En guise de bonus, il sera aussi possible aux visiteurs de profiter de plusieurs interviews filmées mettant en scène des photographes belges, réalisées par des étudiants, en 1988, à l'occasion du 25e anniversaire de l'école. Preuve que le temps qui passe va comme un gant à l'INSAS.
www.contretype.org

L.H., K.D., L.D., M.V., N.A.

En savoir plus sur:

Nos partenaires