Bons plans sorties pour le week-end (du 15 au 17/11)

15/11/13 à 11:36 - Mise à jour à 17/11/13 à 16:04

Source: Focus Vif

Comme chaque semaine, Focus fait le tri dans l'agenda culturel et vous propose le meilleur du week-end en quelques clics.

Bons plans sorties pour le week-end (du 15 au 17/11)

The tragedy of a friendship, mis en scène par Jan Fabre, ce week-end au Next Festival. © Wonge Bergmann

MUSIQUE

Leftorium
Le 16/11, au Bazaar, 1000 Bruxelles
Lawrence, alias Peter Kersten, viendra présenter son nouvel album Film & Windows (4/5 sur Resident Advisor!) lors de la prochaine Leftorium. En cadeau bonus, Gerd Janson (les soirées Liquid du Robert Johnson de Francfort), et les tauliers Geoffroy Mugwump et Prince Off.
www.leftorium.be

Hiatus Kayote
Le 16/11 au Charlatan, Gand
Le toujours perspicace Lefto a invité le quartet de Melbourne Hiatus Kayote à venir distiller sa soul classieuse au Charlatan gantois. Erykah Badu et Questlove sont fans. Nous aussi.
www.democrazy.be

Crossing Border
Le 17 novembre à Anvers
Comme son nom l'indique, le festival Crossing Border... traverse les frontières. Et combine littérature et musique entre La Haye, Enschede et Anvers. Rien qu'à Anvers et au rayon musique, ce dimanche, s'aligneront These New Puritans dont le dernier album est bouleversant, Aidan Moffat d'Arab Strap, la folk scintillante de Phosphorescent ou les riot grrls new wave de Savages. Amplement de quoi faire le détour...
www.crossingborder.be

---

CINÉMA

Sharunas Bartas à Flagey
Du 15 au 29 novembre à Flagey, Bruxelles
Flagey rend hommage au grand cinéaste lituanien en ce mois de novembre, avec un programme de six films aussi originaux que forts. Au menu, notamment...
Few Of Us. Hypnotique. Ce film de 1996 se passe de dialogues pour mieux embrasser du regard le paysage sublime d'une Sibérie sans fin, et la beauté non moins fascinante de Katerina Golubeva, dans le rôle d'une jeune femme rejoignant un hameau perdu. Une profonde mélancolie se dégage de cette oeuvre radicale.
La Maison. Leos Carax fait partie de la distribution de ce film tourné en 1997, et rassemblant quelques personnages énigmatiques dans une maison qui l'est encore plus. Carax fit beaucoup pour la reconnaissance de son collègue lituanien. Et employa (dans Pola X et le court métrage Sans titre) son actrice d'élection, la très belle Katerina Golubeva.
Seven Invisible Men. Bartas signait en 2005 ce film de cavale nocturne, étrange et envoûtant, quintessence de sa démarche à la fois austère, exigeante mais aussi lumineuse et intensément poétique. Comme toujours, difficile de décrire l'action (qui se déroule en Crimée) ou le propos (des dissidents prennent la fuite). L'intérêt est ailleurs, l'émotion aussi. Et il sourd des images une singulière, une poignante humanité.
www.flagey.be

Week-end du Doc
Du 15 au 17 novembre à Bruxelles et en Wallonie
Avec 82 projections, 67 documentaires et 47 lieux à Bruxelles et en Wallonie, le premier Week-end du Doc met à l'honneur la diversité et la spécificité du documentaire belge. C'est dans l'optique d'amener le documentaire au spectateur, et non l'inverse, que l'initiative investit des salles de cinéma, bibliothèques, cafés, musées, centres culturels et autres lieux alternatifs au circuit traditionnel de diffusion. Une réponse au besoin de nouveaux espaces, le documentaire manquant cruellement d'écrans. Pourtant, la Belgique est aujourd'hui considérée comme un terreau particulièrement fertile pour le cinéma du réel, et jouit d'ailleurs d'une reconnaissance internationale, à l'image de la programmation du Week-end du Doc. Sélectionnés au gré des envies des différents programmateurs, les films seront accompagnés d'expositions, de débats, d'ateliers mais aussi de rencontres. Une belle opportunité de (re)découverte, avec notamment les projections de Love Meat Tender, On the Road Again, Le cinéma de Bouli Lanners, Le chant des tortues, sans oublier le magnifique film de Jérôme le Maire Le Thé ou l'électricité. Et tout ça si près de chez nous...
www.we-doc.be

Sorties ciné de la semaine

Die Andere Heimat *****, chef d'oeuvre entre âpre réel et rêve d'ailleurs (lire la critique); The Counselor ***, thriller froid et cruel de Ridley Scott (lire la critique); La Vénus à la fourrure, le nouveau Roman Polanski qui puise dans la manne théâtrale (lire la critique); Il était une forêt ****, le nouveau docu nature de Luc Jacquet (lire la critique); A Story of Children and Film ****, remarquable documentaire sur les rapports entre enfance et cinéma (lire la critique); La Vie domestique ***, tranche de vie avec une Emmanuelle Devos admirable (lire la critique); Eat Sleep Die **, chronique dramatique de Gabriela Pichler (lire la critique).

---

EXPOS/SCÈNES/...

Charleroi Danses
Jusqu'au 30 novembre à Charleroi
Temps fort de la scène chorégraphique, la Biennale de Charleroi-Danses affiche quatre Sacre du printemps et accueille la célèbre Trisha Brown Dance Company. Deux événements au milieu des découvertes et des nouvelles créations...
Notre article - www.charleroi-danses.be

Next Festival
Du 15 au 30 novembre à Lille, Courtrai, Tournai et Valenciennes

La 6e édition de l'excellent NEXT démarre ce week-end. Entre Tournai, Lille, Courtrai et Valenciennes, ce festival transfrontalier propose 34 spectacles internationaux en vo en deux semaines. Avec l'Allemand Thomas Ostermeier et ses comédiens russes dans une version "poutinienne" de Mademoiselle Julie de Strinberg. D'Argentine, on découvrira le metteur en scène Sergio Boris avec Viejo, Solo y Puto/Vieux, Seul et Pédé, une histoire déroulée à l'arrière d'une pharmacie pour des... parties de poker allumées de bière, travestis et quelques conflits. Autre style avec Trainer de la Flamande Abke Haring, posant trois hommes et deux femmes dans un spectacle "visuel et physique" sur le thème du travail à la chaîne abrutissant. Autre folie avec Jan Fabre et sa Tragedy of a Friendship puisant dans la relation Nietzsche/Wagner. Un brin de folie à l'horizon "drôle même dans sa méchanceté".
Autre traversée avec la chorégraphe-plasticienne française Gisèle Vienne qui -dans un immense couloir- propulse un paquet de sons et lumières sur une danseuse "poupée articulée" explorant "les fantasmes sur le corps féminin" dans The Pyre (Le Bûcher)! Quant au chorégraphe Akram Khan, il plonge douze interprètes autour d'une "femme dansant jusqu'à l'épuisement" dans iTMOI, inspiré par Stravinski. L'édition est vaste, joliment éclectique, en propositions singulières. Tels un spectacle sur le bondage SM (Monique), une performance inspirée des vidéoclips (Usually Beauty Fails), une chorégraphie contemporaine qui s'envole sur des danses folkloriques turques (D'après une histoire vraie), un spectacle grec dans un décor de murs effondrés et la danse comme acte de résistance (Late Night) ou encore un ovni italo-japonais (Marzo) croisant danse, théâtre et bande dessinée (de Yuichi Yokoyama)... Sans oublier la soirée de clôture confiée à la Cie marseillaise "La Zouze" qui, dans Evelyne house of shame, nous promet une nuit de débauche avec "papiers, fanfreluches et sacs poubelles". Autant d'explorations artistiques singulières: la virée s'impose...
www.nextfestival.eu

L.H., L.D., K.D., A.S., N.A.

En savoir plus sur:

Nos partenaires