Bons plans sorties pour le week-end (du 11 au 13/10)

11/10/13 à 12:44 - Mise à jour à 12:53

Source: Focus Vif

Concerts, clubbing, ciné, expos, scènes... Comme chaque vendredi, Focus fait le tri dans l'agenda culturel pour vous proposer le meilleur du week-end en quelques clics.

Bons plans sorties pour le week-end (du 11 au 13/10)

Rone, le concert électro de la semaine. © DR

MUSIQUE

Rone
Le 11 octobre au Botanique, Bruxelles
Repéré par Agoria, Rone (Erwan Castex pour l'état civil) a sorti avec Tohu Bohu un petit bijou de techno sentimentale et rêveuse. Il passe ce vendredi par le Botanique pour en donner une version scénique que l'on dit flamboyante. Le concert électro de la semaine.
www.botanique.be

Le Libertine a 4 ans
Le 11 octobre au Mirano, Bruxelles
Les soirées bruxelloises du Libertine/Supersport fêtent leurs 4 ans ce vendredi. De la house, de la danse, de l'hédonisme, et bien plus encore, avec notamment derrière les platines, les sales gamins de Pelican Fly (DJ Slow, Mister Tweeks) et le retour aux affaires de la légende house MK (oui, oui, le remix des Nightcrawlers, c'est bien lui).
www.libertinesupersport.be - Notre interview de MK

Shangaan Electro
Le 12/10 au Beursschouwburg, Bruxelles
L'Ancienne Belgique pointe le nez au Beursschouwburg pour y programmer de l'électro sud-africaine déjantée (Shangaan Electro) et le toujours élégant Témé Tan. Africa is beautiful!
www.beursschouwburg.be

King Krule
Le 12 octobre au Botanique, Bruxelles
L'Angleterre a toujours eu le chic pour produire des outsides magnifiques, comme King Krule, jeune lad au rock fifties caverneux, comme tout droit sorti du caniveau. Son concert au Botanique affiche malheureusement (ou heureusement, c'est selon) complet depuis un moment...
www.botanique.be

---

CINÉMA

Flageywood
Du 8 au 29 octobre à Flagey, Bruxelles
Certes, il y a bien, sporadiquement, un film de Mira Nair ou de Deepa Mehta pour venir donner le change -ainsi, tout prochainement encore, de Midnight's Children, adapté par la seconde de l'oeuvre de Salman Rushdie. Mais si l'Inde est le plus important producteur de cinéma au monde, son rayonnement sous nos latitudes n'en reste pas moins marginal, réalisations bollywoodiennes et indépendantes confondues. Autant dire que le cycle Flageywood, proposé par Flagey dans le cadre d'Europalia India, et consacré plus particulièrement à Anurag Kashyap, tombe à point nommé.
www.flagey.be

Sorties cinéma de la semaine

La Vie d'Adèle ****, la Palme d'or signée Abdellatif Kechiche; La Bataille de Solférino ****, un premier film au ton neuf et roboratif; Midnight's Children ***, une adaptation très appliquée du roman de Salman Rushdie; Planes **, le spin-off du Cars de Pixar; Metallica Through the Never **, le film fendard ou grotesque, c'est selon, des métalleux; La Confrérie des larmes **, thriller étrange à la Jean-Christophe Grangé; Het Vonnis (0), le thriller nauséabond et populiste de Jan Verheyen.

---

EXPOS/SCÈNES/...

Orphelins
Jusqu'au 19/10 au Théâtre de Poche, Bruxelles
"Si tu avais un enfant qui rentrait à la maison couvert de sang, tu ferais quoi?", demande Helen à son mec, Danny, l'accusant au détour de "lâcheté". Or le frère d'Helen, Liam, vient de débarquer, maculé de sang. C'est l'élément déclencheur d'Orphelins de Dennis Kenny, qui regorge de sous-couches: Helen et Liam sont orphelins, elle attend un bébé qu'elle hésite à garder. Ils vivent avec Danny dans un appart, quartier "racailles". Liam, au parcours de merde, a un "pote" féru d'objets de massacre (nazis, rwandais, etc.) et avoue, progressivement, avoir méchamment tailladé un Arabe. Danny "le sage" sera-t-il emporté dans ce tourbillon? La torture, décrite à froid par Danny, nous glace: qui est à l'abri de cette horreur? Racisme, repli sur soi, sentiment d'insécurité, racines fragiles du couple, question de nos actes: la pièce nous envoie sur ces braises. Sous des dehors d'un réalisme plat, premier degré, la mise en scène d'orfèvre de Patrice Mincke porte ses interprètes dans l'excellence, avec Anne-Pascale Clairembourg et Itzik Elbaz et leur superbe interprétation de "personnages figés dans le désarroi"...
www.poche.be

Expo Martin Scorsese
Du 11 octobre 2013 au 26 janvier 2014 au Caermersklooster, Gand
Dans le cadre du Film Fest Gent, le grand cinéaste italo-américain Martin Scorsese fait l'objet d'une remarquable exposition, qui éclaire son oeuvre d'émouvante façon.
www.caermersklooster.be - Notre article

Timeline
Jusqu'au 13 octobre à L'Orangerie, Bastogne
C'est une intéressante rétrospective du travail de Nicolas Aiello que programme L'Orangerie, espace ardennais dédié à l'art contemporain. A 36 ans, le Français fait valoir un propos conséquent qui méritait un coup d'oeil dans le rétroviseur. Le propos? Des installations "créant du lien ou bouleversant le rapport aux regards", comme a pu l'écrire la journaliste Isabelle Godard. Des exemples? On retient surtout l'un des projets des origines -non exposé mais emblématique- qui consistait à donner des appareils photos jetables à des passants pour en faire circuler les images à d'autres anonymes. Soit une intéressante méthode pour ouvrir l'oeil des uns sur le regard des autres. Autre fait d'armes, présenté celui-là à Bastogne par le biais d'une vidéo, un miroir apposé dans un restaurant universitaire: ce miroir reflétant dans le même temps l'image de l'étudiant en train de restituer son plateau-repas et celle du plongeur à l'autre bout de la chaîne menait inévitablement à une question: à qui sont les mains qui réceptionnent les restes du repas? Mais aussi une autre, plus engagée: quel est ce système qui dépersonnalise à ce point le contact entre un individu et un autre? Une autre installation, Al Pomodoro, questionne le fétichisme de l'art à travers 18 pots de conserves remplis 18 fois de la même odeur et étiquetés de phrases reprenant des images mentales de 18 personnes l'ayant sentie auparavant. Le potentiel acquéreur est devant un choix cornélien: ne pas ouvrir le pot, donc posséder l'odeur sans la sentir; ou l'ouvrir et sentir l'oeuvre au risque de la laisser s'échapper. On pointera également Neige, un dessin animé en boucle réalisé à partir des 25 dessins à l'encre de la série Berlin qui a consisté en la retranscription aléatoire et systématique de mots dans la capitale allemande jusqu'à ce que leur illisibilité leur permette d'intégrer le champ plastique.
www.lorangerie-bastogne.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires