Bons plans sorties pour le week-end du 10 au 12 août

10/08/12 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Comme chaque vendredi Focus fait le tri dans l'agenda culturel et vous propose le meilleur pour vos sorties week-end!

Bons plans sorties pour le week-end du 10 au 12 août

© DR

MUSIQUE

Brussels Summer Festival
Où: à Bruxelles
Quand: du 10 au 19 août
Avec: Iggy & The Stooges, John Cale, Charlie Winston...
Quoi: A priori, ce n'est pas le festival le plus rock'n'roll de l'été. Sauf que cette année, les organisateurs du Brussels Summer ont embauché (débauché c'était déjà fait) sa majesté Iggy Pop pour venir se contorsionner et s'exhiber dans le centre de Bruxelles le même jour que Catherine Ringer, les Stranglers et les Tropics. De quoi nous faire oublier Charlie Winston, Bénabar, Geike, Rover et autres choix plus fédérateurs, consensuels et un peu mous. Ces dix jours de concerts dans la capitale de l'Europe feront notamment honneur au rockabilly (Brockxelles 58) et aux musées du Mont des arts (entrée gratuite incluse dans les Pass).
www.bsf.be

Lokerse Feesten
Où: à Lokeren
Quand: du 3 au 12 août
Avec: New Order, dEUS, The Subs...
Quoi: Elle est bien loin, la fête de village. Année après année, les Lokerse Feesten ont gonflé leur programmation, montant progressivement dans les tours pour finir par proposer à chaque fois quelques belles affiches rock. A quelques mètres de la kermesse annuelle et des stands proposant la saucisse de cheval -la spécialité locale-, le festival empile ainsi une dizaines de soirées, ramenant sur ses terres des noms aussi prestigieux que Bryan Ferry, New Order, The Specials, Suede ou encore les Beach Boys.
www.lokersefeesten.be

Afro-Caribbean Festival
Où: à Bredene
Quand: les 10 et 11 août
Avec: Tamikrest, Pedrito Calvo...
Quoi: En goguette à la mer ce week-end? Envie d'un peu soleil, peu importe la météo? Pour cela, un bon tuyau: l'Afro-caribbean festival de Bredene, à côté d'Ostende. Ce n'est certainement pas le plus connu des événements world. Il n'a pas non plus l'affiche la plus ronflante. Mais il ne manque pas d'atouts pour autant. Les deux jours de festival sont par exemple entièrement gratuits. De quoi garder des sous pour les nombreuses gargotes colorées prévues sur le site du Park't Paelsteenveld. Puis, sans être détonante, la programmation propose malgré tout quelques chouettes noms. Samedi, les curieux devraient par exemple être séduits par le blues touareg de Tamikrest ou la fiesta cubana de Pedrito Calvo Jr et son Orchestra!
www.afrocaribbean.be

Wead Festival
Où: Havelange
Quand: les 11 et 12 août
Avec: Romano Nervoso, Von Durden, Balimurphy...
Quoi: Organisé par l'asbl Foyer des Jeunes de Havelange, le Wead Festival est devenu en sept ans un incontournable dans la région. Se positionnant en festival rural et convivial, il attira les amateurs de musique fachés avec les grandes structures, sans délaisser la programmation.
www.weadfestival.be

Soirée Rock Dur à Bruxelles-les-Bains
Où: à Bruxelles
Quand: le 11 août
Avec: Naughty Mouse, Daggers, Castles, electric noise machine, Terraformer...
Quoi: L'asbl Court-Circuit fête ses vingt ans et organise une soirée en plein coeur de Bruxelles-les-Bains. Un bon prétexte pour bouger sur les sons club de Castles, electric noise machine ou Terraformer.
www.court-circuit.be

---

CINEMA

Total Recall: mémoires programmées **
En salles depuis le 8 août
SCIENCE FICTION | L'annonce de la mise en chantier d'un "remake" du film de Paul Verhoeven réalisé par Len Wiseman n'avait pas spécialement de quoi susciter une grande excitation.
Notre critique

Mains armées ***
En salles depuis le 8 août
POLAR | Vingt-cinq ans après Strictement personnel, Pierre Jolivet renoue avec ses premières amours, le policier. Au coeur de Mains armées, Lucas Skali, un commissaire tentant de remonter une filière de trafiquants d'armes; enquête le conduisant de Marseille à Paris, où il aura besoin du concours de Maya, jeune flic des stups se trouvant par ailleurs être sa fille qu'il n'a jamais connue... Mise en scène nerveuse, intrigue(s) serrée(s), Jolivet signe un polar sans esbroufe, bien soutenu par l'interprétation solide de Roschdy Zem et Leïla Bekhti. Tout au plus si l'on regrettera que le film s'égare quelque peu dans son argument secondaire, une quête intime sensiblement moins convaincante.

---

EXPOS

Un été partagé (Flower's...) ***
Où: Exposition collective au Centre culturel de Libramont, à l'Orangerie de Bastogne et au Palais abbatial de Saint-Hubert
Quand: Jusqu'au 26 août
Quoi: A l'occasion du 50e anniversaire de l'AKDT (l'Académie Internationale d'Eté de Wallonie), 50 artistes plasticiens -professeurs de l'AKDT- présentent leurs créations dans trois lieux: le Centre culturel de Libramont, l'Orangerie à Bastogne, le Palais abbatial de Saint-Hubert. L'affiche, plutôt inégale, fait tout de même place à quelques talents que l'on aurait tort de bouder. Ainsi de Spacepafpaf -de son vrai nom Laurence Gonry- dont les mixes visuels donnent vie à un univers à la fois ludique et angoissant. On retient également le travail de Pascaline Wollast, qui se fend d'une intervention à la feuille d'or sur un orme de l'Orangerie. Sans oublier la pertinence du trait au crayon graphite d'Anne Marie Finné à la faveur d'une épatante " cartographie du sensible".
www.lorangerie-bastogne.be

Wim Delvoye au Louvre
Où: au musée du Louvre
Quand: jusqu'au 17 septembre
Quoi: Avec sa propension au détournement acide des styles du passé, l'oeuvre de Wim Delvoye ne pouvait que se sentir chez elle dans l'enceinte du Louvre. Après l'intervention remarquée de l'Anversois Jan Fabre, c'est au tour du Gantois de marquer de son empreinte toute personnelle la vénérable institution française. Iconoclaste comme à son habitude -il ne faut pas oublier qu'il se réclame d'un Breughel qui se plaisait à confronter la réalité la plus triviale au sacré-, Delvoye n'a pas fait les choses à moitié en implantant Suppo, une flèche néogo-thique en acier Corten de 11 mètres de haut, " dans le cul de la Pyramide" du Louvre selon ses propres termes. Ce délicieux apéritif garanti 100 % "dérision made in Belgium" est la face la plus visible -et peut-être la moins intéressante- d'une intervention plus large. Outre la pointe torsadée sur la colonne du Belvédère, Delvoye a investi les appartements Napoléon III, le dessous de la pyramide, les salles gothiques du département des Objets d'art, et le jardin des Tuileries. Au total, le visiteur découvre une trentaine d'oeuvres dont une quinzaine de productions récentes en porcelaine et en bronze, qui témoignent de recherches actuelles du Belge sur la sculpture du XIXe siècle. Sans oublier un magnifique vitrail dans l'escalier Lefuel qui dialogue avec d'autres vitraux signés, eux, François Morellet.
www.louvre.fr

J.B., L.H., L.D., M.V.

Nos partenaires