Bons plans sorties pour le week-end (8>10/3)

08/03/13 à 15:13 - Mise à jour à 15:13

Concerts, clubbing, ciné, théâtre, expos... Comme chaque vendredi, Focus pointe le meilleur de l'agenda culturel pour pimenter votre week-end.

Bons plans sorties pour le week-end (8>10/3)

© Reuters

MUSIQUE/CLUBBING

Play Time - Ars Musica
Où: Bozar, Marni, Flagey, Monnaie, Kaaitheater...
Quand: du 8 au 24 mars
Quoi: Un oeil tourné vers le passé, l'autre vers la création en Belgique, Ars Musica célèbre ses 25 ans avec une édition baptisée Play Time. Si les grands noms ne feront pas défaut à cette fête de la Musique Contemporaine -on y entendra Schoenberg, Bartok, Lachenmann, Pärt (!), Cage, Stockhausen et tous les autres-, Ars Musica mettra comme jamais l'accent sur nos compatriotes, Benoît Mernier et Jean-Luc Fafchamps en tête, mais aussi sur les orchestres et ensembles, les conservatoires et les académies de musique belges et leur rapport à cette musique si décriée. Le festival s'ouvrira sur une célébration des 100 ans du Sacre du printemps, l'oeuvre de Stravinsky y étant déclinée sous les formes les plus inattendues, et nous offrira une nuit à la Raffinerie intitulée Laptop & Electro Night où l'on devrait danser jusqu'au petit matin!
www.arsmusica.be

Melody's Echo Chamber
Où: Botanique, Bruxelles
Quand: vendredi 8 mars
Quoi: Vite, fais-moi un bisou magique. J'ai mal ici et ça pique. Ce vendredi au Bota, c'est Melody Prochet, la moitié du Tame Impala en chef Kevin Parker, qui prend les commandes. De la pop psychédélique tout en douceur, délivrée avec une classe gainsbourgienne: incontournable.
www.botanique.be

Libertine Shake
Où: Mirano, Bruxelles
Quand: vendredi 8 mars
Quoi: House music all night long lors de la Libertine/Supersport de ce vendredi. La preuve par trois avec Ben Pearce (le carton What I Do), Baauer (le phénomène Harlem Shake, c'est bien lui) et le duo belgo-belge FCL, alias Red D (le patron) et San Soda (l'élève surdoué).
www.libertinesupersport.be

50 Weapons Night
Où: Petrol, Anvers
Quand: vendredi 8 mars
Quoi: 50 Weapons, c'est l'un des deux labels du duo allemand Modeselektor, qui accueille entre autres Falty DL, Addisson Groove ou Marcel Dettmann. Pour le coup, l'enseigne prend les commandes du Petrol pour un soir et, outre Modeselektor, ce seront Benjamin Damage (gros buzz dans le milieu techno), Bambounou et Phon.o qui prendront d'assaut la scène.
www.petrolclub.be - www.50weapons.com

Laurent Garnier
Où: Café d'Anvers, Anvers
Quand: samedi 9 mars
Quoi: On a l'habitude de voir Laurent Garnier exercer sa science du groove en terres belges. Que le "patron" décide cette fois-ci d'investir le mythique Café d'Anvers, là où il a joué il y a déjà 20 ans d'ici, rajoute encore un peu plus de piquant à l'affaire!
www.cafe-d-anvers.com

---

CINÉMA

Douglas Kennedy
Où: Cinematek, Bruxelles
Quand: samedi 9 mars
Quoi: Auteur d'une dizaine de livres, cet Américain fait partie de ces écrivains rares capables de ferrer le lecteur avec des histoires à rebondissements et de lui injecter en même temps le venin capiteux du trouble, du frisson et de l'émotion. Un romancier populaire mais au sens noble du terme. Dont Les désarrois de Ned Allen ou La poursuite du bonheur sont des moments de plaisir intense autant que des coups de massue sur le plancher fragile de nos vies ordinaires. A notre demande, il a écrit spécialement une nouvelle noire, un genre avec lequel il flirte constamment sans y céder tout à fait, sauf peut-être dans Piège nuptial. Un bonheur n'arrivant jamais seul, Kennedy jouera les prolongations cinématographiques lors de son passage à Bruxelles. En cheville avec Focus, ce cinéphile aiguisé investira la Cinematek ce samedi 9 pour une carte blanche. Il viendra parler des deux films projetés spécialement pour l'occasion ce soir-là: Le grand chantage d'Alexander Mackendrick, son coup de coeur, et L'homme qui voulait vivre sa vie d'Eric Lartigau, adapté de son roman éponyme.
www.cinematek.be

Offscreen festival
Où: Cinéma Nova, Cinematek, cinéma Rits et Bozar, Bruxelles
Quand: jusqu'au 24 mars
Quoi: Films insolites, classiques du genre, nanars mythiques et plaisirs délicieusement coupables sont au programme de la sixième édition du festival Offscreen, incontournable événement cinéphile qui culminera avec la venue à Bozar de John Waters, maître culte du mauvais goût.
Notre article

The Master ****
En salles depuis le 6 mars
DRAME | Inscrivant son sixième long métrage dans l'Amérique des fifties, Paul Thomas Anderson y explore la relation se nouant entre un gourou charismatique et un ex-marine meurtri par les blessures de la guerre. Un film magistral, transcendé par Philip Seymour Hoffman et Joaquin Phoenix.
Notre critique

The Sessions ***
En salles depuis le 6 mars
COMÉDIE DRAMATIQUE | Paralysé par la polio, un homme décide de faire appel à une assistante sexuelle afin de perdre sa virginité. Une chronique trouvant le ton juste.
Notre critique

20 ans d'écart **
En salles depuis le 6 mars
COMÉDIE | Une comédie sentimentale sympathique et par endroit pétillante, où Virginie Efira reçoit une réplique épatante de Pierre Niney, déjà de la Comédie Française. L'ensemble n'échappe pas pour autant aux conventions du genre, et s'émousse sur la longueur.
Notre critique

---

EXPOS/SCÈNES/...

Foire du livre
Où: Tour & Taxis, Bruxelles
Quand: jusqu'au 11 mars
Quoi: C'est reparti, pour la 43e fois: tout ce que la Belgique essentiellement francophone compte de livres, d'écrivains, de lecteurs et d'éditeurs se donne rendez-vous dès le 7 mars à Tour & Taxis. Au programme, une évidence: la littérature de genre, et policière en particulier, fait désormais les beaux chiffres de l'édition belge et mondiale. La preuve par l'hôte d'honneur de cette année, l'Espagne, particulièrement riche en auteurs de polars, et par le thème privilégié de cette édition, "Ecrits meurtriers", qui sera décliné à travers moult rencontres, dédicaces et débats. La fine fleur du mauvais genre sera sur place, Douglas Kennedy en tête.
Nos 5 hot spots - www.flb.be

Le cul après la Foire
Le Formidable Salon de la Bande dessinée, du 8 au 10 mars
Expo BD Cul à Brüsel Anspach, le 8/03, soirée dès 22h au Potemkine
Embouteillage de livres cette année: le premier Formidable Salon de la Bande dessinée se tient, lui, du 8 au 10 mars sur le site plateau du Heysel, en même temps que Made in Asia et le salon Créativa, avec Lewis Trondheim en guise de président. Et aussi, à ne pas rater pour les branchés, une soirée BD Cul organisée par Brüsel et Les Requins Marteaux, avec concert et DJ's, qui se tiendra dès 22h au Potemkine.
www.fsbd.be - www.potemkine.be

Made in Asia
Où: Brussels Expo
Quand: les 9 et 10 mars
Quoi: Brussels Expo sera à l'heure asiatique du 8 au 10 mars pour la cinquième édition du salon Made in Asia. Un évènement préparé depuis des mois par des exposants et organisateurs passionnés.
Notre article

Sous influences (exposition collective)
Où: Maison Rouge, Paris
Quand: jusqu'au 19 mai
Quoi: "C'est un dimanche matin que le vieux chef indien m'ouvrit la conscience d'un coup de glaive entre la rate et le coeur. (...) J'eus en effet l'impression de me réveiller à quelque chose à quoi jusqu'ici j'étais mal né et orienté du mauvais côté. Je me sentis rempli d'une lumière que je n'avais jamais possédée." C'est en ces termes métaphoriques qu'Antonin Artaud décrit le rite du peyotl, ce cactus farci d'alcaloïdes, chez les Indiens Tarahumaras. Artaud n'est pas le seul à avoir emprunté l'un de ces sentiers lumineux décriés par la morale. On se souvient de la belle phrase d'Henri Michaux: "Si tu m'en trouves, je suis ton homme et mon appartement notre plage d'envol." Il n'y a bien sûr pas que la littérature qui doit certaines de ses fulgurances aux substances psychoactives. Les arts plastiques figurent aussi comme un terrain de jeux propice aux hallucinations et à leur transcription. Sous influences, la nouvelle exposition de la Maison Rouge, entend creuser "les rapports entretenus par les artistes avec les produits psychotropes". Par-delà le bien et le mal, Antoine Perpère, le commissaire de ce show camé, examine les trajectoires obliques qui existent depuis l'aube de l'humanité. Ceci, à travers 250 oeuvres réalisées par 90 artistes parmi lesquels on trouve Basquiat, Botella, Susplugas, Kusama, Goldin, Erro, les frères Chapuisat... pour n'en citer que quelques-uns. L'exposition est divisée en trois champs distincts. Le premier s'attarde sur la représentation des produits illicites, entre histoire et esthétique -un volet très justement complété par une série d'affiches psychédéliques américaines de concerts. Le second se penche sur les oeuvres qui, volontairement ou non, produisent pour les spectateurs des effets semblables à ceux des drogues. Enfin, la dernière partie porte sur le coeur du sujet, à savoir les créations réalisées "en concomitance avec des prises des substances illicites". On rappellera quand même le mot de Deleuze: "Tout... tant que cela ne fait pas de nous des loques."
www.lamaisonrouge.org

L.H., Ph.E., K.D., L.R., O.V.V., J.F.Pl., L.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires