Bons plans sorties pour ce long week-end de Toussaint

31/10/13 à 11:18 - Mise à jour à 12:11

Source: Focus Vif

Les offres de sorties se bousculent en long week-end de 1er novembre. Comme chaque semaine, Focus fait le tri dans l'agenda culturel et vous propose le meilleur en quelques clics.

Bons plans sorties pour ce long week-end de Toussaint

An Pierlé, ce 31 octobre au festival Beautés soniques à Namur. © Kaat Pype

MUSIQUE

Beautés soniques
Du 31 octobre au 10 novembre, à Namur
Namur, ville morte? L'image est souvent déformée, le trait forcé. Mais force est de constater que la capitale wallonne traîne encore souvent la réputation d'une ville endormie, culturellement paresseuse. Il y a pourtant une vie après les Fêtes de Wallonie... Pour le démontrer, plusieurs acteurs culturels de la cité entre Sambre et Meuse ont uni leurs forces: de l'asbl Namur du son à la radio universitaire, des breakers historiques de NBS au KIKK festival des arts numériques en passant par le Théâtre de Namur, Point culture... Le but: mettre un bon coup de pied dans la fourmilière namuroise. C'est plutôt bien parti. Le festival Beautés soniques s'annonce en effet des plus réjouissants. Par l'esprit d'abord. Pas question ici de se lancer dans un méga-événement impersonnel à la programmation ronflante. A la manière de L'Intime, le récent festival de littérature lancé par Poelvoorde en ses terres, Beautés soniques entend bien privilégier une certaine convivialité, prenant ses quartiers au Théâtre de Namur, dont le foyer servira de QG.
L'affiche sera quant à elle curieuse et passionnée. La composante musicale en est la plus importante: on a notamment pointé les concerts d'An Pierlé, Bony King of Nowhere, Pale Grey, Jackson Scott, le rappeur français Grems, ou encore "l'ovni" sud-africain Petite Noir... On a déjà parlé abondamment du docu The Sound of Belgium: il sera diffusé le 5 novembre au Forum et suivi d'un débat. Il faut encore citer plusieurs expos: celle du collectif photo Phase B (une série de reproductions/relectures de scènes de films) ou Wal'Style, revenant à la galerie du Beffroi sur l'Histoire du rap au sud du pays. Tentant...
www.beautessoniques.be

Big Bang Festival
Le 3 novembre, à Bozar, Bruxelles
En voilà une bonne manière de terminer les congés scolaires de Toussaint/Halloween! Le 3 novembre, le Bozar accueillera une nouvelle édition de l'événement Big Bang. Soit le temps d'une journée, un "festival d'aventures musicales pour jeune public". C'est déjà la 4e fois que Big Bang explose au Palais des Beaux-Arts. L'an dernier, Klara (l'équivalent flamand et moderne de Musique 3) lui décernait d'ailleurs son prix d'événement musical de l'année. Le programme concocté par Zonzo Compagnie et les Bozar Studios s'annonce à nouveau alléchant, curieux et malin, entre installation, concerts, animations... On a notamment pointé la présence de la fanfare Zappa (que des kids de 9 à 18 ans), le concert sans instrument imaginé par l'ensemble Ictus (Sound & Body) ou encore la création de Mile(s)Tones, visite guidée musicale dans l'univers du grand Miles Davis. Chaudement recommandé.
www.bozar.be

Mark Lanegan
Le 31 octobre, à Flagey, Bruxelles
On ne présente plus Mark Lanegan. Sa voix rauque et profonde est à la fois une claque et une caresse. Une claque quand il fait du hard rock, comme à l'époque de Queens Of The Stone Age ou avec son Mark Lanegan band, avec lequel il a sorti l'excellent Bubblegum (2004) et, plus récemment, Blues Funeral (2012). Une caresse comme du temps de sa collaboration avec Isobel Campbell ou simplement avec ses magnifiques chansons acoustiques, poignantes et sobres à la fois. Et c'est en cette qualité de chanteur à la voix "caressante" qu'il fera escale à Bruxelles pour un concert acoustique en compagnie de Duke Garwood.
www.flagey.be

Wood
Le 31 octobre, au Wood, Bruxelles
Promenons-nous dans les bois, là où Raymundo Rodriguez officiera. Le patron et l'âme des soirées Faded, after parmi les plus courues de Londres, viendra en effet mettre le Wood bruxellois sur sa tête, le jeudi veille de 1er novembre.
www.thewood.be

God Save the 90's vol.9
Le 31 octobre à La Madeleine, Bruxelles
On ne présente plus les soirées God Save the 90's qui, de petites soirées intimistes dans le Café Bota, sont devenues une méga bamboule qui fait sold out à Tour & Taxis. En cette veille de congé de Toussaint, ils tenteront à nouveau de recréer l'ambiance des boums des années 90 à la Madeleine. Ski-ba-bop-ba-dop-bop...
www.godsavethe90s.be

---

CINÉMA

Behind the Candelabra - Matt Damon et Michael Douglas

Behind the Candelabra - Matt Damon et Michael Douglas © DR

75 ans de la Cinematek
Le 1er novembre au Beursschouwburg, Bruxelles
C'est au premier novembre et au Beursschouwburg que commenceront les festivités de du 75e anniversaire de la Cinematek, avec entre autres une création mêlant concert et projection où les images de la cinéaste Tine Guns accompagneront la musique du Condor Gruppe, formation anversoise mélangeant pop rock psyché aux atmosphères western spaghetti. La fête se poursuivra chez Madame Moustache, où DJ et VJ s'en donneront à coeur joie pour mixer images (puisées dans les collections de la Cinematek) et musiques de films des années 50-60.
www.cinematek.be

Halloween Night
Le 31 octobre dans tous les cinémas Kinepolis
En ce soir d'Halloween, les cinémas Kinepolis organisent un marathon ciné au cours duquel seront projetés quatre films d'horreur de circonstance jusqu'au bout de la nuit. Deux avant-premières: Carrie et We Are What We Are, ainsi que le deuxième volet d'Insidious et le classique Les Griffes de la nuit. On frissonne d'avance.
www.kinepolis.be

Sorties ciné de la semaine
Behind the Candelabra ****, biopic du kitschissime Liberace signé Steven Soderbergh avec un Michael Douglas brillant; Gravity ***, thriller spatial d'Alfonso Cuaron, on ne peut plus étonnant et techinquement bluffant; Blood Ties ***, le premier film américain de Guillaume Canet dans la plus pure tradition du polar 70's; Blackfish ***, documentaire faisant le procès du business juteux des parcs aquatiques; Insidious Chapter 2 ***, film fantastique qui relève le niveau en renouant avec les codes et recettes les plus efficaces du genre; Un château en Italie *, auto-fiction nombriliste un peu vaine de et avec Valeria Bruni Tedeschi.

---

EXPOS/SCÈNES/...

Brussels Light Festival

Brussels Light Festival © DR

Brussels Light Festival
Du 31 octobre au 3 novembre, de 18 à 23h le long du canal de Bruxelles
Bruxelles lance son premier festival des lumières autour du canal Sainctelette. Mapping, LED et lasers au fil de l'eau. C'est ce qu'on appelle mettre un quartier en lumière. Pour fêter les 20 ans du Port de Bruxelles et continuer (d'essayer) de redonner une nouvelle vie aux quartiers entourant la zone du canal, jusqu'ici peu amène, Bruxelles innove et monte son premier festival des Lumières, comme d'autres grandes villes avant elle. Une vraie fausse Tour de Pise tout en LED et en bois pour ouvrir le parcours, un phare repérable à des kilomètres pour le boucler sur la place des Armateurs, avec, entre les deux, des projections vidéo et interactives, des technologies virtuelles, des installations laser, du mapping et street mapping, et même un grand feu de camp, le tout autour du thème de la lumière et de l'eau. Une belle idée très internationale et high tech, à ne découvrir forcément qu'une fois la nuit venue, gratuitement et en famille. On imagine que la pérennité du festival dépendra du succès de cette première. Puisse la pluie l'épargner.
www.brusselslightfestival.be

Japan Expo
Du 1er au 3 novembre à Tour et Taxis, Bruxelles
Eternel Poulidor de l'écurie Nintendo, Luigi fête ses 30 ans et reçoit à Bruxelles les honneurs de la 3e édition de la Japan Expo. Un prétexte idéal pour inviter Charles Martinet, célèbre voix qui a doublé Mario mais également son frère en salopette verte. Au-delà de la conférence de ce dandy américain qui a également prêté sa voix à des personnages de Skyrim et Ratchet & Clank, le volet belge du grand rassemblement de pop culture nippone reste avare en gaming. Seuls Activision et Nintendo répondent ainsi à l'appel. Une carence d'autant plus regrettable que Sony et Microsoft sortiront leurs nouvelles PlayStation 4 et Xbox One dans quelques mois. Du reste, la formule de l'événement concurrent de Made In Asia (prévu en mars 2014) ronronne sans surprise autour de démonstrations culinaires, de séances cosplay et d'arts martiaux. Les fans d'anime se presseront enfin pour interpeller Yasuhiro Iirie, autre invité d'honneur qui commentera son travail de réalisateur sur Fullmetal Alchemist: Brotherhood et d'animateur sur le génial Amer Béton.
www.japan-expo.be

Stephan Balleux - Même
Jusqu'au 14 décembre à l'ISELP, Bruxelles
Une exposition du Belge Stephan Balleux constitue un plaisir à ne pas bouder pour qui espère être bousculé par ce qu'il voit. Le propos de ce plasticien n'a jamais manqué de pertinence, là où tant d'autres se diluent dans l'air du temps. Mieux, il fait partie de ces éternels insatisfaits -Richter, Bacon...- qui ne cessent de sonder ce que la peinture a dans le ventre, qui lui demandent plus, la forçant à révéler de quoi elle est le nom. On notera que l'événement qui se déroule à l'Iselp prend place dans le cadre de la Biennale jeune création Watch this Space. Elle s'articule autour de la notion de "mème", concept forgé par la plume du biologiste Richard Dawkins dont la signification est la suivante: "un élément culturel reconnaissable répliqué et transmis par l'imitation du comportement d'un individu par d'autres individus". Cette "unité d'information échangeable contenue dans un cerveau" prend place au sein d'une vision de la culture comme un organisme vivant soumis aux lois du changement et de la sélection naturelle. Sur cette base trop souvent impensée, Balleux donne à voir trois installations fondées sur un jeu d'illusions et de révélations. Soit des photographies noir et blanc représentant des oeuvres d'art réalisées par l'artiste lui-même, des anamorphoses monumentales, ainsi qu'une installation sonore -répétée en boucle à la façon d'un mantra- reposant sur un passage extrait des cours sur la peinture de Gilles Deleuze. Envie de mieux comprendre? Le 4 décembre sur place, à 19 heures, un "cours modeste" du RED/Laboratoire Pédagogique lèvera le voile, entre curiosité et pédagogie, sur les enjeux du travail de Balleux. A ne pas rater non plus, le 20 novembre, à 20 h, la tenue d'une "chambre d'écoute" consistant en une playlist argumentée de quinze morceaux qui entendent conférer une épaisseur sonore aux questionnements soulevés par l'exposition.
www.iselp.be

O.V.V., M.V., L.H., M.-H.T., K.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires