Art Brussels: voyage au c½ur de l'art

28/04/11 à 16:29 - Mise à jour à 16:29

L'événement majeur de l'art contemporain à Bruxelles se tient actuellement à Brussels Expo. Art Brussels ouvre ses portes aux professionnels et amateurs d'art du jeudi 28 avril au dimanche premier mai.

Art Brussels: voyage au c½ur de l'art

© Ramin Haerizadeh

Art Brussels, Brussels Expo - Halls 1 & 3, Place de Belgique, 1, 1020 Bruxelles. Du 28/04 au 01/05.

Site officiel

Rendez-vous incontournable en matière d'art contemporain, Art Brussels, c'est 1105 artistes de 170 galeries provenant de 27 pays. Du jeudi 28 avril au premier mai inclus, le site de Brussels Expo, au Heysel, se transforme en une immense vitrine de ce que les artistes du monde entier ont à offrir. Ils viennent des quatre coins du globe pour s'exposer à Bruxelles, ville internationale de l'art contemporain qui recèle de nombreux collectionneurs en tout genre.

Ce qu'Art Brussels a de plus contemporain en dehors de l'art lui-même est le consumérisme ambiant. L'événement tient moins d'une exposition que d'un grand magasin. Le terme marché de l'art prend tout son sens tant les visiteurs se promènent ici de la même façon qu'ils feraient des emplettes sur la place du marché. Le côté économique de la chose n'a rien de franchement dérangeant et est même important vu qu'il permet aux galeries de vivre. Par contre, les visites à la vitesse de croisière sont vite abandonnées, les oeuvres se contemplent des fois du coin de l'oeil et le visiteur ne prend pas le temps. Pourtant, la patience de scruter un travail fait partie intégrante de la démarche artistique.

Il n'empêche que l'art contemporain a beaucoup à offrir, et ce en abondance. La liste des artistes est infiniment longue. Les nombreuses galeries présentent des travaux particulièrement éclectiques. Des peintures de visages intrigants de Peter Stichbury aux sculptures interpellantes du White Man de Winschluss ou des Femmes Fontaines (à prendre au pied de la lettre) de Théo Mercier, il y en a pour tous les goûts. L'art contemporain est souvent perçu comme étrange et dérangeant, c'est certainement le cas de Chrysalis de Adonis Flores qui représente un mannequin ficelé terminant en un seul et unique pied, mais ce sont aussi des peintures débordantes d'émotions ou des images populaires revisitées, telles que le clown roux fumeur et buveur de Sean Landers. Les objets insolites et gadgets ne sont pas fort présents lors de cette édition, limités par la sévérité du jury de sélection de l'Art Brussels.

Durant la visite, il est très agréable de pouvoir faire un petit tour du monde de l'art en quelques heures. Les escales sont nombreuses, au même titre que les galeries. S'il est possible de visiter des galeries tendance de New-York telles que Tracy William, on peut aussi voyager parmi les couleurs de la Catalogne chez Toni Tapies ou celles, plus loin, de l'Inde avec les oeuvres de T. Venkanna. Mention spéciale aux artistes de la Galery Isabelle van den Eynde implantée aux Emirats Arabes Unis. Les travaux très singuliers présentent une certaine satire de la société musulmane et mène à de véritables réflexions. Troublant et intelligent.

Aussi, un quart des galeries sont belges. Dans deux registres diamétralement opposés, on retrouve entre autres les galeries A.L.I.C.E. et Aéroplastic. La première est un petit bijou de poésie qui s'adonne aux joies de la couleur et du rêve. Elle respire la modestie, la simplicité et la gaieté. La seconde est reine dans l'art de titiller le subconscient d'autrui. Elle met le spectateur face à ses propres vices tels que le voyeurisme et le public hésite avant de se lancer dans l'expérience.

Art Brussels met un point d'honneur à mettre en avant les nouveaux talents. Un hall entier a été aménagé pour les nouvelles galeries prometteuses. Le hall 3 possède une ambiance plus aérée et plus calme que le hall 1, destiné aux galeristes confirmés. L'événement est un bon moyen pour les plus petites galeries d'accroître leur notoriété. Il faut dire que cette 29ème édition n'attend pas moins de 30 000 professionnels, collectionneurs et amateurs d'art.

5 raisons de se rendre à Art BrusselsDécouvrir ou redécouvrir l'art contemporain et ses grands noms. Rencontrer et déceler de jeunes artistes prometteurs. Faire un "tour du monde" de ce qui se fait de mieux dans l'art. La météo actuelle se prête au mieux aux expositions. Un énorme concentré d'oeuvres d'art à acheter.

Thibault Richard (stg.)

Nos partenaires