Alfredo Longo: quand l'art rencontre le recyclage

14/02/11 à 10:47 - Mise à jour à 10:47

Alfredo Longo, peintre et sculpteur, est aussi entremetteur. Pour son nouveau projet, "Coeur de foules sentimentales", l'artiste a mis en relation l'art et... le recyclage. Véritable démarche artistique et citoyenne, Alfredo Longo, invite le public à s'investir et à l'aider dans la réalisation de son projet

Alfredo Longo: quand l'art rencontre le recyclage

"J'ai remarqué que les sacs poubelles se remplissent très vite, explique Alfredo. Je me suis demandé s'il n'y avait pas un autre moyen d'utiliser ces déchets. La question a été de savoir ce que moi, en tant qu'artiste, je pouvais faire. Quelle pouvait être ma contribution?". C'est à partir de ce raisonnement qu'Alfredo Longo s'est mis à bricoler, compresser à l'aide d'un maillet et à assembler ces canettes. "En tant qu'artiste peintre je ne pouvais pas abandonner la couleur pour faire de la sculpture classique, souvent sombre et monochrome. Les canettes sont très colorées, elles attirent le regard".

Très vite, les citoyens, des associations ainsi que des clubs sportifs se sont mobilisés et ont rassemblé un grand nombre de canettes. Pour pouvoir réaliser une sculpture d'un mètre de haut, ce sont 1200 canettes qui sont nécessaires.

Le vernissage de ce dimanche 13 février n'est pas une finalité, "il ne s'agit pas d'un aboutissement. Ce n'est que le lancement du projet, l'appel aux citoyens". En effet, l'artiste a pour but de créer, dans le cadre de son projet Coeur de foules sentimentales, un coeur géant de 4m de hauteur. Cette création va permettre de recycler pas moins de 50.000 canettes en oeuvre d'art.

Pourquoi le coeur comme thème principal? "Pas parce que c'est la Saint-Valentin, il s'agit en fait d'une coïncidence. J'ai choisi le coeur pour sa symbolique universelle. Il faut prendre soin de soi, se préoccuper de son alimentation, de l'environnement, des autres. Il est également important de faire passer un message autrement que par un discours politique; il faut toucher le public différemment."

Alfredo Longo a d'autant plus besoin de l'aide des citoyens qu'il ne reçoit aucun subside. "Je ne cherche pas à me vendre financièrement parlant. Ce que je souhaite surtout, c'est qu'à travers mes oeuvres les gens prennent conscience de l'importance du recyclage et qu'ils puissent voir que cela peut donner quelque chose de beau."

Un artiste qui se veut proche de son public, qui veut le faire participer directement à son projet de manière originale.

Expo visible du 14 février au 13 mars 2011 au Creative Space KREON, 19 rue de la Chancellerie, 1000 Bruxelles.

Hélène Lepers

En savoir plus sur:

Nos partenaires