37 ans après l'échec, un doc raconte le Dune de Jodorowsky

17/02/12 à 10:44 - Mise à jour à 10:44

Où Grimes tente la hype, Sports Illustrated combine indie et nichons, 7500 fait peur aux djeunnzz, Charlotte Gainsbourg écoute de la musique de jeunes quadras et un documentaire raconte le pharaonique et jamais tourné Dune d'Alejandro Jodorowsky.

37 ans après l'échec, un doc raconte le Dune de Jodorowsky

© DR

Les grosses hypes annoncées, parfois, ça cartonne (Lana Del Rey, Justice...), parfois ça foire (Anna Calvi, SebastiAn...). On se demande donc (un peu) quel sera le sort de Grimes, canadienne au look, aux influences et au son plus qu'improbables, qui se positionne aujourd'hui comme the next big thing, avec un album sur 4AD qui ressemble à du Enya et donc aussi à du new-age des années 90 mais se veut toutefois annonciateur de la musique du futur, celle des "gens qui ne lisent pas mais ont le cerveau hyperconnecté", pour reprendre les propres termes de la gourgandine. Longue interview et écoute intégrale via les Inrocks. Il est aussi permis de s'en foutre, je vous rassure.

http://www.lesinrocks.com/musique/musique-article/t/78208/date/2012-02-15/article/grimes-ecoute-integrale-et-interview/

---

L'édition annuelle Swimsuit Issue du magazine Sports Illustrated est une véritable institution du duo beaufs/nichons aux États-Unis, à peu près l'équivalent de notre très eurosoftporn calendrier Pirelli, en toutefois plus habillé, à peine. La version on-line 2012 a ceci de particulier qu'elle est illustrée par des chansons de groupes indie parmi les meilleurs du moment. Où ça, le placement produit? Dans ton...

http://www.the-drone.com/magazine/sports-illustrated-swimsuit-issue/

---

Ce film avait la volonté de changer la face du monde. Dans un univers parallèle, c'est d'ailleurs ce Dune adapté de Frank Herbert par Alejandro Jodorowsky qui sert de mètre-étalon à la SF grand-public contemporaine et non pas Star Wars. Casting de oufs (Orson Welles, Mick Jagger, Salvador Dali...), ambition messianique de transformer les consciences ("avec ce film, produire sur les gens un effet comparable au LSD"), direction artistique depuis maintes fois récupérée et pompée... Le projet de 1974, jamais abouti, tient aujourd'hui toujours de la légende, celle du "plus grand film jamais (pas) tourné". Un tout récent documentaire lui fait honneur, quant à lui déjà comparé au Lost in La Mancha sur Gilliam et au Heart of Darkness sur Apocalypse Now. Alerte passion, en d'autres termes.

http://www.denofgeek.com/movies/1243533/the_fall_and_rise_of_alejandro_jodorowskys_dune.html

---

7500, c'est le numéro du vol qui relie Los Angeles à Tokyo dans ce nouveau film d'horreur du même titre, visiblement une potacherie tout particulièrement calibrée pour les djeunzzz, avec pas grand-monde né avant 1985 dans le casting. Dans le genre "terreur aérienne", on peut difficilement faire pire que Snakes on a Plane et Flight Plan, cela dit. Mais on y travaille.

http://trailers.apple.com/trailers/independent/7500/

---

Elle a beau minauder et la presse bobo s'esbaudir de ses collaborations de plus en plus finaudes (Connan Mockasin, SVP!!!), les goûts de Charlotte Gainsbourg n'en sont pas moins plus générationnels que dénotant d'une personnalité artistique à la pointe, cela dit sans aucun sous-entendu péjoratif, comme en témoigne cette plutôt sympathique petite ballade musicale en sa compagnie:

http://www.novaplanet.com/novaactu/articles/dans-les-oreilles-de-charlotte-gainsbourg

Serge Coosemans

Nos partenaires