21 Jump Street au cinéma : sans Johnny Depp mais avec Jonah Hill!!!

24/11/10 à 12:01 - Mise à jour à 12:00

Où le Petit Chaperon Rouge se twilightise, 21 Jump Street s'adapte en comédie, Royksopp opposé cheerleaders et zombies, et Bot'Ox est parmi ce qui se fait de mieux en France...

21 Jump Street au cinéma : sans Johnny Depp mais avec Jonah Hill!!!

Il suffisait d'y penser et d'ailleurs, on y avait déjà pensé il y a quelques siècles, quand dans les premières versions du conte, c'est un loup-garou qui donnait du fil à retordre au Petit Chaperon Rouge et non un gros toutou sauvage obligé de se travestir en octogénaire pour dîner! Cette nouvelle et énième version que voici est donc nettement moins sacrilège qu'il n'y paraît mais assurément, cela ne la sauvera pas des moqueries et des haussements d'épaules. Nous avons en effet aux commandes du film nulle autre que la réalisatrice de Twilight et ce Red Riding Hood a vraiment tout l'air d'une véritable twilightisation du conte folklorique européen. L'histoire semble en effet totalement recentrée sur l'envie de dépucelage d'une jeune lady un peu gaga par un clône de Robert Pattison au fond des bois. Et ce dernier (le cobaye de Vidal Sassoon, pas le bois) est évidemment suspecté d'être le lycantrophe en question! Gary Oldman parviendra-t-il à lui enfoncer un pieu dans le coeur? Ha non, pour les loups-garous, c'est les balles d'argent! Heu... Mais ça existait déjà au Moyen-Age, les balles d'argent???

http://trailers.apple.com/trailers/wb/redridinghood/

Le bellâtre en question a pour identité Shiloh Fernandez et sa fiche IMDB nous apprend qu'il est l'objet de rumeurs voulant qu'il reprenne le rôle de Tom Hanson, jadis tenu par Johnny Depp, dans l'adaptation ciné de 21 Jump Street, prévue pour 2012. Une adaptation ciné de 21 Jump Street? Le retour des flics arrêtant chaque écolier fumant un joint dans les toilettes du lycée? Plutôt de droite et anti-drogues à l'origine, l'update de la série risque d'être nettement plus anarchiste et libertaire qu'il y a 20 ans vu que c'est en fait un projet de Jonah Hill, gros comique américain dont la filmographie est truffée d'odes à la défonce (dernier film en date : Get Him To The Greek). Ce sera une comédie, mais pas une parodie, assure-t-il. Plutôt un mélange de film scolaire à la John Hugues (Breakfast Club) et de comédie d'action à la Bad Boys. Mouais, fais plutôt tourner le Jeffrey, Jonah...

http://www.collider.com/2010/02/12/jonah-hills-21-jump-street-movie-gets-released-in-august-2011/

Il n'y a pas que Kanye West dans la vie des oreilles, il y a aussi Bot'ox, des parisiens nettement moins exposés et surestimés et qui nous sortent un premier album d'impeccable électronique. Facteur trainspotting : c'est le groupe formé par Cosmo Vitelli (survivant de la french touch des années 90) et une moitié de Tekel, duo de house des années 2000. Ici en mode nettement plus sombre...

http://www.digitalmcd.com/articles/articles.php?idarticle=968

Des cheerleaders, des usines abandonnées, des zomblards et des mitraillettes. Royksopp a considérablement rallongé son dernier clip, devenu pour l'occasion un véritable court-métrage musical présentant des extraits de 6 morceaux du dernier album. C'est limite kitsch mais tout à fait regardable...

http://www.the-drone.com/magazine/royksopp-senior-living/#more-11929

Serge Coosemans

Nos partenaires