Gagnez vos places pour la prochaine Focus Night !

Focus Vif vous invite à (re)découvrir le premier long métrage du réalisateur danois Lars von Trier le mercredi 2 mai à la Cinematek.

Gagnez vos places pour la prochaine Focus Night !

© DR

Sous l'intitulé "Banc d'essai", la saison 2017/2018 des Focus Nights (le rendez-vous mensuel des lecteurs de Focus à la Cinematek) propose de découvrir des premiers films venus d'horizons divers.

La stupeur fut immense en mai 1984, dans la grande salle du Palais des Festivals à Cannes, lorsque se révéla sur l'écran le génie d'un jeune réalisateur inconnu: Lars von Trier. Un film danois en compétition officielle ne pouvait qu'être, pensait-on, une oeuvre en costumes d'époque, située dans un cadre rural et touchant quelque thématique protestante. Dynamitant les clichés culturels, The Element of Crime plongeait dans la tête et dans l'enquête d'un détective traquant avec des méthodes controversées un tueur en série qui s'en prend à de jeunes vendeuses de billets de Loto. Du Caire de l'exil à une Europe dystopique, empruntant à l'hypnose et à l'esthétique du Tarkovski de Stalker, le film avait de quoi captiver, de quoi déranger aussi. Des images de jeunes gens au crâne rasé évoluant sur une musique de Wagner inspiraient illico à certains critiques une dénonciation de "fascisme". La plupart, pourtant, admirèrent le talent fou d'un cinéaste de 28 ans, qui allait bien souvent revenir et triompher à Cannes, tout en lançant -avec Thomas Vinterberg- le célèbre manifeste du Dogme 95, et en baladant une ambiguïté idéologique faisant renaître les soupçons de fascisme à la suite d'une conférence de presse (cannoise bien sûr) où passa le fantôme d'Hitler... Trente-quatre ans après son explosion sur les écrans, The Element of Crime n'a rien perdu de sa vénéneuse séduction. Ses mystères esthétiques et métaphysiques suscitent toujours autant d'interrogations et provoquent autant de sensations fortes. Ce premier long métrage d'un réalisateur original en diable est le film fondateur d'un nouveau cinéma danois regardant enfin vers l'avenir. Et un des plus étranges polars noirs jamais tournés, avec son enquêteur finissant par s'identifier de très près, de trop près, au tueur qu'il traque. La séance sera introduite pas un critique de Focus et se prolongera autour d'un drink.

Le 02/05 à 19h à la Cinematek, rue Baron Horta 9 - 1000 Bruxelles

Infos : www.cinematek.be

75x2 places à gagner!

Nos partenaires