Yorgos Lanthimos, de la Grèce antique à l'Amérique

31/10/17 à 14:09 - Mise à jour à 14:09
Du Le Vif Focus du 27/10/17

Pour son premier film américain, Yorgos Lanthimos fait tanguer une famille bien sous tous rapports sous l'effet d'un dilemme insoutenable. Quelque part entre tragédie grecque et film d'horreur...

Après le homard, le cerf sacré: la filmographie de Yorgos Lanthimos commence à ressembler à un bestiaire insolite -un accident, assure-t-il avec un large sourire, précisant avoir envisagé de renoncer à The Killing of a Sacred Deer comme titre de son nouvel opus, avant de s'y résigner, faute d'alternative valable. Si leurs intitulés ont le don d'intriguer, les films du cinéaste grec n'en finissent plus, pour leur part, d'interpeller. Avec le scénariste Efthimis Filippou, son partenaire d'écriture depuis son deuxième long métrage, Lanthimos a mis en place un univers on ne peut plus singulier, et les Dogtooth, Alpis et The Lobster qu'ils ont cosignés sont autant de mécaniques de précision où s'exprime un regard décalé et acéré sur l'existence.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires