We Need to Talk about Kevin

18/10/11 à 16:05 - Mise à jour à 16:05

DRAME | Film d'une puissance visuelle et d'une force narrative rares, We Need to Talk about Kevin met fin au silence involontaire de 10 ans de Lynne Ramsay, sa réalisatrice.

We Need to Talk about Kevin

© DR

Troisième long métrage de Lynne Ramsay, We Need to Talk about Kevin explore, dans une petite ville américaine, la relation qui désunit une mère, Eva (Tilda Swinton, phénoménale), et son fils, Kevin (Ezra Miller, affolant). S'ouvrant sur une série de plans saisissants saturés de couleur rouge, le film explose bientôt le fil d'un flash-back qui va balader le spectateur d'un présent dramatique et sanglant aux contours indéfinis, au moment où Eva avait sacrifié ses ambitions personnelles pour donner naissance à Kevin. Et la mère de reconsidérer une existence où désamour et haine farouche auront conduit un suffocant pas de 2, leurs proches, mari et soeur cadette, restant en retrait de cet affrontement.

We Need to Talk About Kevin est un drame étouffant, doublé d'une expérience de cinéma viscérale. Inconfortable jusque dans sa précision chirurgicale, le film renvoie aux tragédies antiques dont il redessine les contours à l'aune du monde contemporain, déployant, au gré de son montage éclaté, une puissance visuelle et une force narratives rares. Ce portrait d'un enfant terrible, et d'une mère ne l'étant guère moins, dispense un malaise d'autant plus profond qu'il prend soin de laisser ouverte la question des responsabilités. On en sort secoué autant que fasciné. Un grand film.

J.F. PL.

WE NEED TO TALK ABOUT KEVIN, DRAME DE LYNNE RAMSAY. AVEC TILDA SWINTON, EZRA MILLER, JOHN C. REILLY. 1 H 50. SORTIE: 19/10. ****

Nos partenaires