Vidéo: quand Carrie Fisher faisait la promo de Star Wars en français

28/12/16 à 09:56 - Mise à jour à 09:56

Si elle restera à jamais la princesse Leia Organa de la saga de George Lucas, Carrie Fisher avait plus d'un talent, dont un humour dévastateur et une certaine maîtrise de la langue française.

On connaît peu la carrière de Carrie Fisher en dehors de ses apparitions dans les différents volets de la saga Star Wars. Elle a pourtant aligné les seconds rôles (Blues Brothers, When Harry Met Sally, The Man with One Red Shoe...), (co-)scénarisé une poignée de films à succès (Hook, Lethal Weapon 3, Sister Act...), est apparue dans des séries télé (The Big Bang Theory, Entourage, Weeds...), et s'est surtout illustrée dans l'écriture.

Son roman semi-autobiographique, Postcards from the Edge, traduit en Bons baisers d'Hollywood en français, a d'ailleurs eu droit à une adaptation au cinéma avec Meryl Streep, réalisée par Mike Nichols (Who's Afraid of Virginia Woolf?). C'est notamment grâce à ses écrits qu'on découvre l'humour de l'actrice, n'hésitant pas à faire preuve d'autodérision pour parler de sa toxicomanie et de son histoire familiale compliquée. Et c'est aussi pleine d'ironie que, dans Wishful Drinking (2008), elle propose d'écrire la notice nécrologique suivante sur base d'une conversation qu'elle a eue avec George Lucas, où le débat portait sur l'utilité ou non de porter des sous-vêtements dans l'espace: "Carrie Fisher est morte à 60 ans, noyée au clair de lune, étranglée par son propre soutien-gorge".

Pour l'heure, on a envie de ressortir cette rare interview des archives de l'INA, que Carrie Fisher donnait à TF1 en octobre 1977 dans l'émission Pour le cinéma (elle a alors 19 ans). Ce n'est pas la seule fois qu'elle s'exprimera en français à la télévision (il y a aussi entre autres cette interview à la RTS), mais elle s'y avère pleine d'esprit, touchante et lucide. On retombe amoureux, pour le coup.

En savoir plus sur:

Nos partenaires