Un certain regard (1/7): Roger Deakins, l'oeil des frères Coen

14/07/16 à 09:00 - Mise à jour à 13/07/16 à 15:12

Source: Focus Vif

Pendant tout l'été, Focus tire le portrait de chefs-opérateurs. Pour ouvrir le bal, le Britannique Roger Deakins, collaborateur privilégié de Joel et Ethan Coen, Sam Mendes et autre Denis Villeneuve...

"Je ne savais pas vraiment que faire de ma vie. J'aimais la peinture et j'ai donc décidé d'intégrer une école d'art, à Bath. C'est ce que l'on faisait à l'époque si on ne voulait pas d'un job où l'on travaille de 9 à 5, et que l'on souhaitait retarder sa décision. J'y ai découvert la photographie. J'adorais déjà le cinéma, mais ne l'envisageais pas comme un moyen de gagner ma vie. La National Film School a alors ouvert ses portes, et après avoir travaillé un an comme photographe, je m'y suis inscrit. J'avais entre-temps décidé de tenter ma chance dans le cinéma, et vu ma passion pour l'image, il m'a semblé assez naturel de devenir chef-opérateur..." 40 ans plus tard, Roger Deakins compte parmi les directeurs de la photographie (DP) les plus prestigieux de sa génération, du haut de ses 75 films et 13 nominations aux Oscars (dont quatre de rang pour Skyfall, Prisoners, Unbroken et Sicario) parmi d'autres distinctions. On le rencontre d'ailleurs à Cannes à l'occasion de l'hommage que lui rend Angénieux, fabricant d'objectifs et partenaire du Festival, honneur réservé aux plus grands -il succède ainsi à Vilmos Zsigmond, DP de Délivrance, Rencontres du troisième type et Voyage au bout de l'enfer notamment.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires