Trois fois plus d'armes à feu dans les films pour ados en 30 ans

12/11/13 à 15:53 - Mise à jour à 15:56

Source: Belga

La violence avec des armes à feu dans des films pouvant être vus par des enfants de treize ans minimum a plus que triplé depuis 1985 aux Etats-Unis, l'année à partir de laquelle le système de classification a été mis en place, selon une étude publiée lundi.

Trois fois plus d'armes à feu dans les films pour ados en 30 ans

Elysium - Matt Damon © DR

Ces films, classés "PG-13" ("parental guidance 13"), contenaient en 2011 et 2012 beaucoup plus de scènes violentes avec des armes à feu que ceux destinés aux adultes classés "R" ("restricted") pendant la même période, déplorent les auteurs. De plus, ces films ont été les plus populaires pendant ces deux dernières années.

"Il est choquant de voir cette explosion de violence avec des armes dans des films qui visent le plus souvent directement un public d'adolescents", estime Brad Bushman, professeur de communication et de psychologie à l'Université d'Ohio, principal co-auteur de l'étude publiée en ligne par la revue américaine Pediatrics.

Cette tendance dans les films visant les adolescents est préoccupante, car de multiples recherches ont montré que la présence ou l'image d'une arme accroît l'agressivité des personnes envers les autres.

Le sexe passe moins bien que la violence

La classification PG-13 aux Etats-Unis met fermement en garde les parents contre le fait que certaines scènes pourraient être déconseillées aux moins de treize ans mais ne devraient jamais contenir de la violence tombant dans la catégorie des films "R" réservés aux adultes (plus de 17 ans), relève Brad Bushman. "Il apparaît que les films contenant des scènes de sexe tombent plus souvent dans la catégorie (des films) réservés aux adultes que ceux contenant de la violence", ajoute-t-il.

Ces chercheurs ont étudié 915 films sortis entre 1950 et 2012 qui étaient dans les trente plus populaires chaque année durant cette période de 62 ans. Ils ont trouvé des scènes de cinq minutes de violence jouées par chacun des personnages de ces films et déterminé si des armes à feu étaient utilisées.

Au total, les scènes de violence ont presque quadruplé entre 1950 et 2010. Depuis 1985, année à partir de laquelle les classifications de films ont été mises en place aux Etats-Unis, 94% des 367 longs métrages étudiés contenaient au moins une séquence de plus de cinq minutes avec de la violence, montrent l'étude. Au total, ces films avaient 700 scènes de violence avec des armes à feu.

Dans les films réservés aux adultes le nombre moyen de scènes de violence avec des armes à feu est resté quasiment inchangé (1,54 scène par heure) de 1985 à 2010. Pour les films PG-13, ils ne contenaient quasiment aucune séquence de violence avec des armes en 1985. Mais à partir de cette période la fréquence de ces scènes n'a cessé d'augmenter et s'accélère depuis 2005.

Nos partenaires