Trailer: Knight of Cups, ombre et lumière sur Christian Bale

16/12/14 à 11:13 - Mise à jour à 14:14

Après le (trop) contemplatif To The Wonder avec Ben Affleck, Terrence Malick sera de retour en 2015 avec Knight of Cups et Christian Bale. Le trailer est déjà arrivé et permet de se faire une idée sur l'ambiance du film.

Il n'aura fallu que deux petites années à Terence Malick pour réaliser Knight of Cups, tout comme pour faire succéder To The Wonder à The Tree of Life. Un rythme accéléré, par une angoisse de la mort, pour un réalisateur qui prenait jusqu'à 20 ans auparavant pour livrer un nouveau film (Days of Heaven, sorti en 1978 et suivi par The Thin Red Line en 1998).

Alors qu'on se souvient de ses deux précédents films comme des pièces mystiques et dédiées de bien des façons à Dieu, cette nouvelle réalisation semble se diriger vers d'autres horizons, plus sombres et plus violents, comme le suggère les rapides prises de vues et la musique de la première partie de la vidéo.

Toutefois, la lumière, la grâce, le cycle de la vie ainsi que la nature semblent à nouveau être de la partie dans cette nouvelle histoire qui mettra en scène un homme (Christian Bale) en quête de vérité et d'amour, sur fond de dérives de toutes sortes. Le synopsis laisse place à l'imagination:" Il était une fois un prince dont le père, le Roi de l'Est, l'envoya en Egypte pour trouver une Perle. Quand le Prince arriva à destination, le peuple lui servît une coupe. Lorsque il la but, il oublia qu'il était le fils d'un roi, oublia la perle et tomba dans un profond sommeil. Le père de Rick (Christian Bale), lui racontait cette histoire lorsque il était petit. La route de l'Est se déroule devant celui-ci... Sera-t-il fixé?"

La première du film aura lieu en février, à l'occasion du festival du Film de Berlin, pour ensuite sortir un peu plus tard dans l'année.

Cate Blanchett, Natalie Portman, Brian Dennehy, Antonio Banderas, Freida Pinto, Wes Bentley, Isabel Lucas, Teresa Palmer, Imogen Poots et Armin Mueller-Stahl seront également à l'affiche de ce drame hoolywodien à l'allure gonzo et élégiaque.

T.L.R.

Nos partenaires