Thierry Frémaux, l'aventure Lumière

25/10/17 à 14:43 - Mise à jour à 14:43
Du Le Vif Focus du 20/10/17

Thierry Frémaux salue le génie des frères Lumière dans un film-montage de 108 de leurs courts métrages tournés entre 1895 et 1905. L'enfance de l'art, en somme...

A l'instar de son mentor et ami Bertrand Tavernier, actif sur tous les fronts de la cinéphilie quand il ne réalise pas ses propres films, Thierry Frémaux est ce que l'on appelle un hyperactif. Le genre à ajouter à sa qualité de délégué général du festival de Cannes, celles de directeur de l'Institut Lumière, à Lyon (et de cheville ouvrière du festival organisé par ce dernier), d'écrivain -il publiait, voici quelques mois, Sélection officielle, son journal tenu de la clôture de Cannes 2015 à celle de 2016- et maintenant de réalisateur. On serait épuisé à moins, lui préfère en (sou)rire: "Ma grande idole, c'était et c'est toujours Eddy Merckx. Et Eddy, il gagnait Paris-Nice en mars, le Tour de France en juillet et le Tour de Lombardie en octobre. Je plaisante à peine, mais c'était un grand modèle, avec l'idée de faire ce qu'on aime, et de s'attaquer à plein de choses différentes. J'ai aussi un sentiment de privilège, et mes fonctions, je veux m'en montrer digne..."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires