The Company You Keep

07/05/13 à 12:21 - Mise à jour à 12:21

THRILLER | Ce thriller sous tension emmené par Robert Redford charrie son lot de questionnements à teneur politique. Du petit lait pour Susan Sarandon, dont l'engagement légendaire fait volontiers jaser à Hollywood.

The Company You Keep

The Company You Keep - Susan Sarandon © DR

Il y a une force quasiment organique à l'oeuvre dans l'arborescence complexe qui sous-tend The Company You Keep, neuvième réalisation de Robert Redford dont l'intrigue se déploie en ramifications multiples, conditionnées par deux axes forts. Epousant d'abord les contours incertains d'une enquête amorcée par un jeune reporter qui en veut (Shia LaBeouf), le film s'articule bientôt, en parallèle, autour d'une cavale du troisième âge -entendez par là que la ruse y supplante la vitesse- impliquant un vieux briscard rangé des voitures rattrapé par son an- cienne vie (Redford lui-même). Et l'escapade de s'accompagner elle-même d'un double retour aux sources, politique et intime, pour le dénommé Nick Sloan, lequel renoue bien malgré lui, après plus de 30 ans de silence radio, avec son passé de militant au sein d'un groupe d'activistes radicaux, Weather Underground, et, incidemment, avec ses amis et son amour d'alors. Dispersés dans l'anonymat le plus secret suite à une action terroriste aux dommages collatéraux meurtriers menée à l'époque en guise de protestation contre la guerre du Vietnam, ils ont aujourd'hui tous refait leur vie, les uns et les autres se tenant à distance plus ou moins res- pectable des utopies d'autrefois. Pour Sloan, néanmoins, le temps presse: s'il veut sauver sa peau, il doit les retrouver avant que le FBI ne lui mette le grappin dessus...

Thriller solide, dense, au parfum résolument old school, The Company You Keep s'apprivoise comme un objet de facture relativement classique, avant de révéler une dynamique souterraine plus complexe, voire même ambiguë, à mesure que se dévoilent les enjeux pluriels qu'il entreprend d'embrasser. S'il s'attaque frontalement à la politique extérieure criminelle menée par les Etats-Unis au cours de leur Histoire, c'est pour mieux éclairer la faillite des idéaux et de l'engagement aujourd'hui à travers le personnage du reporter joué par un Shia LaBeouf idoine en fils spirituel de Redford, dans un habile jeu de ping-pong entre passé et présent. Avec cette interrogation vibrante en filigrane: à vouloir changer le monde, n'est-ce pas le monde qui finit par nous chan- ger? Film sur le temps qui passe, travaillé par l'idée de transmission et la question de l'importance des choix à poser dans une vie, The Company You Keep fait ainsi le pari osé de se nourrir avant tout des échecs, des erreurs de ses personnages pour bâtir une histoire de rédemption douce-amère aux résonances idéologiques et humaines persistantes.

THRILLER DE ET AVEC ROBERT REDFORD. AVEC SHIA LABEOUF, JULIE CHRISTIE, SUSAN SARANDON. 2H 05. SORTIE: 08/05.

Nos partenaires