Switch

12/07/11 à 12:40 - Mise à jour à 12:40

THRILLER | La figure de l'innocent accusé à tort est un classique du film policier. Switch n'ajoute rien aux nombreuses variations déjà commises sur ce thème connu.

Switch

© DR

THRILLER | La figure de l'innocent accusé à tort est un classique du film policier. Switch n'ajoute rien aux nombreuses variations déjà commises sur ce thème connu. Il échoue tout à la fois sur le plan du spectacle et sur celui de la crédibilité. Par manque de souffle et d'inventivité dans le premier cas. Et dans le second par la faute d'un scénario tiré par les cheveux de Jean-Christophe Grangé, dont on reconnaît le goût pour les mises en scènes macabres. Karine Vanesse n'étant qu'à moitié convaincante en touriste québécoise prise à Paris pour une criminelle française. Et Eric Cantona ne l'étant qu'au quart dans son rôle de flic prenant (très) lentement conscience de la mystification.

L.D.

SWITCH, THRILLER DE FRÉDÉRIC SCHOENDOERFFER. AVEC KARIN VANASSE, ERIC CANTONA, MEHDI NEBBOU. 1 H 40. SORTIE: 13/07. *

En savoir plus sur:

Nos partenaires