Steve McQueen et Harry Belafonte vont réaliser un film sur Paul Robeson

19/11/14 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Après Twelve Years a Slave, Steve McQueen sera de retour avec un nouveau biopic, qui portera sur l'acteur, chanteur et activiste Paul Robeson.

Steve McQueen et Harry Belafonte vont réaliser un film sur Paul Robeson

Steve McQueen © REUTERS

Le réalisateur de Shame a avoué que cela faisait 6 ans déjà qu'il avait en tête de réaliser un film sur Paul Robeson. Il a en effet déclaré ce lundi, lors de l'hommage aux Hidden Heroes, couvert par le Guardian qu'il "voulait faire un film sur sa vie et sa légende déjà après Hunger." Mais il "n'avait pas la force pour, il n'avait pas l'énergie."

Deux films plus tard, il est prêt à raconter l'histoire de cet acteur et chanteur populaire, militant pour les droits de la communauté afro-américaine et ayant une sympathie marquée pour le communisme, ce qui lui valut d'être mis sur liste noire par le sénateur Joseph McCarthy. Fils d'un esclave qui s'est échappé, il est notamment connu pour avoir joué dans Show Boat ou Les Mines du Roi Salomon. Ses talents de chanteur, sa voix basse, et ses interprétations multiculturelles lui ont valus une large reconnaissance au sein du public, toutes idées politiques confondues.

Steve McQueen, qui est né à Londres, a découvert Robeson à l'âge de 14 ans, en lisant un journal. Un article y parlait d'un afro-américain qui chantait pour les droits des mineurs au Pays de Galles. "C'était étrange. Du coup, je trouvais que cet homme était un être humain incroyable", a-t-il expliqué.

Le réalisateur a ajouté que l'acteur et chanteur Harry Belafonte, âgé de 87 ans, sera impliqué dans le film mais n'a pas dévoilé son rôle au sein de celui-ci. Belafonte a un parcours assez semblable à celui de Robeson, avec sa large discographie de chanteur, sa carrière en tant qu'acteur (son premier film date de 1949 et son dernier de 2006) et surtout, son parcours en tant qu'activiste pour les droits civiques. Il est également producteur. McQueen et Belafonte se sont rencontrés cette année, lors des New York Film Critics awards.

Les deux amis sont très heureux à l'idée de réaliser ce film: "Nous sommes très chanceux d'être ensemble pour faire de ce rêve une réalité. Les miracles existent bel et bien. Avec Paul Robeson et Harry Belafonte, tout se complète."

Steve McQueen fera-t-il mieux que son film oscarisé, 12 Years A Slave? Tout est possible avec ce réalisateur au parcours sans faute.

Nos partenaires