Source Code

19/04/11 à 17:54 - Mise à jour à 17:54

THRILLER/SCIENCE-FICTION | Duncan Jones confirme les promesses de Moon avec un thriller de SF aussi percutant qu'émouvant et intelligent.

Source Code

© DR

Dans Johnny Got His Gun, l'éprouvant mais formidable film tiré en 1971 par Dalton Trumbo de son propre roman (publié en 1939), un jeune soldat américain engagé dans la Première Guerre Mondiale était grièvement blessé. Mutilé d'horrible façon, incapable de communiquer avec le monde extérieur, il n'existait plus vraiment que par son esprit, se remémorait son passé et tentait d'appréhender ce qui se passait autour de lui, tandis que le personnel soignant s'interrogeait sur la décision à prendre face à un être presque plus mort que vif. Nul doute que Ben Ripley, auteur du brillant scénario de Source Code, a vu le film de Trumbo. Nul doute qu'il se soit aussi souvenu de Groundhog Day, la perle burlesque d'Harold Ramis où Bill Murray revivait constamment la même journée. Ces 2 influences manifestes n'altérant en rien l'impact d'un script remarquable et serré, matériau narratif idéal offert aux ambitions visuelles de Duncan Jones.

Be kind, rewind

Le jeune réalisateur de Moon ouvre son film par des images aériennes, très belles, de la ville de Chicago et de ses environs. On remarque notamment un train filant vers la ville à travers la campagne. Soudain nous sommes à bord, où un homme (Jake Gyllenhaal) découvre qu'il a l'apparence et l'identité d'un autre. Lui qui est militaire, engagé dans les opérations en Afghanistan, est désormais dans la peau d'un enseignant, connu d'une jeune femme (Michelle Monaghan) assise en face de lui. A ses interrogations sur ce qui paraît un rêve éveillé s'ajoutera bientôt le drame: l'explosion et le déraillement du train... Le capitaine Colter Stevens apprendra bientôt qu'il participe malgré lui à une mission stupéfiante. L'armée a en effet mis au point une méthode qui permet d'utiliser 8 minutes de mémoire d'une personne décédée en la "greffant" sur une autre. Colter doit ainsi revisiter, autant de fois qu'il le faudra, les 8 dernières minutes de l'homme mort dans l'attentat pour trouver le coupable, et ainsi empêcher que ce dernier ne commette un nouvel acte destructeur encore plus terrifiant... Mené à toute vitesse, avec une efficacité totale dans les scènes d'action et de la profondeur dans les questionnements moraux, Source Code propose un mélange excitant de thriller et de science-fiction spéculative. Un cocktail enivrant, où perce une émotion poignante, et où le talent de Mister Jones s'affirme spectaculairement.

Source Code, thriller/film de science-fiction de Duncan Jones. Avec Jake Gyllenhaal, Michelle Monaghan, Vera Farniga. 1 h 33. sortie: 20/04. ****

http://www.enterthesourcecode.com/

Louis Danvers

En savoir plus sur:

Nos partenaires