Sony annule la sortie de The Interview suite aux menaces terroristes

18/12/14 à 07:44 - Mise à jour à 09:13

Source: Belga

Sony Pictures a annoncé mercredi qu'il renonçait à sortir aux Etats-Unis son film The Interview (L'interview qui tue!) après les menaces brandies par des pirates informatiques qui ont dérobé de nombreuses informations à ce studio poids lourd d'Hollywood.

Sony annule la sortie de The Interview suite aux menaces terroristes

James Franco et Seth Rogen dans The Interview © DR

Le film, une parodie sur un complot fictif de la CIA pour assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, devait sortir le jour de Noël et l'annulation de sa mise en salles a déclenché une tempête de critiques, les acteurs regrettant notamment que Sony ait capitulé devant les pirates informatiques.

"Au regard de la décision prise par une majorité de cinémas de ne pas présenter le film The Interview, nous avons décidé de ne pas le sortir en salles", a indiqué Sony dans un communiqué. La décision de Sony Pictures Entertainment (SPE) fait suite à l'annonce plus tôt dans la journée par les plus grandes chaînes de cinéma américaines qu'elles ne diffuseraient pas le film controversé. L'avant-première du film au cinéma Landmark Sunshine avait déjà été annulée à New York, à la suite des menaces, tandis que les stars du film Seth Rogen et James Franco ont annulé toutes leurs apparitions publiques pour la promotion le film.

Les pirates informatiques ont menacé mardi les spectateurs qui désiraient aller voir le film L'interview qui tue!, un film au budget de 42 millions de dollars. "Bientôt le monde verra quel mauvais film Sony Pictures Entertainment (SPE) a fait. Le monde sera plein de craintes", ont ajouté les pirates de GOP dans un mauvais anglais.

"Rappelez-vous le 11 septembre 2001. (...) Tout ce qui va se passer dans les prochains jours sera dû à la cupidité de SPE. Le monde entier dénoncera Sony", ont-ils conclu, dans un message sur le site Pastebin.com.

En savoir plus sur:

Nos partenaires