Ruben Östlund: "Je veux briser les règles"

21/11/17 à 11:10 - Mise à jour à 11:10
Du Le Vif Focus du 17/11/17

Avec The Square, le Suédois Ruben Östlund signe un film-somme, portrait grinçant du monde d'aujourd'hui où s'entrechoquent lâcheté, cynisme ordinaire, individualisme, effritement du lien social et l'on en passe. Une Palme d'or acérée.

Invité de dernière minute de la compétition cannoise, le Suédois Ruben Östlund y aura connu la consécration, repartant de la Croisette auréolé d'une Palme d'or que les médias hexagonaux promettaient à 120 BPM de Robin Campillo, la presse internationale ayant pour sa part fait de Loveless, d'Andrey Zvyagintsev, son favori. Une demi-surprise, donc, mais pas un scandale pour autant, le réalisateur scandinave confirmant, avec The Square, tout le bien que l'on pensait de ses précédents opus, Play et Snow Therapy, non sans élargir son propos à un portrait grinçant du monde contemporain.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires