Puritanisme et hypocrisie, l'effet domino de l'affaire Weinstein

04/12/17 à 15:45 - Mise à jour à 15:45
Du Le Vif Focus du 01/12/17

La chute du producteur-prédateur hollywoodien Harvey Weinstein a eu un effet domino, libérant la parole de victimes d'abus, mais aussi un nouveau puritanisme non dénué d'hypocrisie...

Encore quelques semaines de patience, et le public belge pourra découvrir, le 27 décembre prochain (et donc cinq jours après sa sortie américaine), All The Money in the World (Tout l'argent du monde), le nouvel opus de Ridley Scott. Si le film, qui gravite autour de l'enlèvement de John Paul Getty III à Rome en 1973, est fort attendu, ce n'est pas uniquement en raison du pedigree imposant de son réalisateur, mais bien parce que Kevin Spacey devait y incarner J. Paul Getty, le grand-père de la victime. Une prestation dûment filmée et même montée (une bande-annonce l'incluant a d'ailleurs circulé, la Première étant prévue à l'AFI festival de Los Angeles en novembre), mais non moins sûrement "effacée" suite aux allégations de harcèlement sexuel pesant sur la star de House of Cards, pour autant toujours présumée innocente, la production lui substituant un autre acteur, Christopher Plummer en l'occurrence. Soit u...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires