Peliculatina met le cinéma latino-américain à l'honneur

12/12/12 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Dix films de fiction sud-américains, tous inédits et nominés dans divers festivals internationaux, sont diffusés à Ixelles du 12 au 18 décembre.

Peliculatina met le cinéma latino-américain à l'honneur

© Reuters

Ce nouvel événement cinématographique, initié par la Maison de l'Amérique Latine, compte donner un coup de projecteur sur le cinéma issu de 8 pays de l'autre côté de l'Atlantique. Les dix films seront bien sûr sous-titrés en français.

Parmi cette sélection cinématographique, on peut par exemple citer Las malas intenciones de Rosario Garcia-Montero. Ce film péruvien qui raconte la vie d'une petite fille dans le Pérou des années 80, quand la violence terroriste commençait à agiter le pays, a été élu meilleur film dans différents festivals sud-américains et a même reçu l'Ours de cristal dans la catégorie "Génération" de la 61e Berlinale en 2011.

Autre film qui risque de marquer les esprits: Histórias que so existem quando lembradas. Cette réflexion sur la mémoire et l'identité mise en scène par la cinéaste brésilienne Julia Murat s'était vu décerné le prix "Horizons latinos" au Festival de San Sebastian (Espagne) en 2011 et le Prix du public au 14e Festival du Film Brésilien de Paris en 2012.

Mais Peliculatina ne s'arrête pas à une simple découverte de films qui sont passés pour la plupart inaperçus sur notre vieux continent. Le festival cinématographique est aussi l'occasion de rencontrer, à un moment ou l'autre de ces différentes journées, un réalisateur ou un membre des films présents à l'affiche.

Démonstration de tango, ambiance musicale rythmée et cocktails latino-américains sont également au programme de cet événement qui se veut aussi festif et convivial.

Le festival a lieu du 12 au 18 décembre au Styx et au Flagey à Ixelles.

Infos: www.peliculatina.be

Ivan Chorine (stg)

Nos partenaires