OSS 117 3: "Soit vous retravaillez le scénario, soit vous ne faites pas ce film"

19/03/18 à 16:30 - Mise à jour à 16:43

Réalisateur des deux premiers volets des aventures de l'espion français, Michel Hazanavicius a annoncé qu'il ne dirigerait pas le troisième. Une nouvelle qui a poussé certains fans à lancer une pétition pour que le film ne soit pas tourné si Hazanavicius n'était pas derrière la caméra.

OSS 117 3: "Soit vous retravaillez le scénario, soit vous ne faites pas ce film"

Jean Dujardin dans OSS 117: Rio ne répond plus © ISOPIX

Coup de tonnerre à Romainville. Non, ce n'est pas le titre du prochain OSS 117, mais c'est bien un coup de tonnerre qui s'est produit lors de la 17e rencontre Art et Essai Patrimoine/Répertoire de Romainville. Michel Hazanavicius, oscarisé pour The Artist et réalisateur des deux premiers film des aventures d'Hubert Bonisseur de la Bath, a annoncé qu'il n'ajouterait pas son nom au troisième. La raison? "Je n'aime pas le scénario et je suis sur un autre film", a-t-il déclaré lors de la rencontre, faisant allusion au film d'animation Little Jules Verne, qu'il coscénarise.

Une nouvelle qui a tout sauf ravi le très large fan club d'OSS 117, qui a directement crié au scandale, lançant une pétition pour qu'il n'y ait pas de OSS 117 3 sans Michel Hazanavicius. Dans cette pétition, on peut lire: "Michel Hazanavicius a expliqué qu'il ne réaliserait pas ce nouvel opus. En cause, le fait qu'il n'aime pas le scénario! S'il y a bien une personne à qui l'on peut faire confiance pour ces films, c'est bien lui. Pour éviter le massacre de cette franchise, nous demandons une chose à Gaumont: on ne veut pas d'un autre réalisateur pour OSS 117 3." Et le communiqué se termine par "soit vous retravaillez le scénario, soit vous ne faites pas ce film".

Des fans bien sûrs d'eux que le résultat sera mauvais avant même d'avoir vu le film. Comme quoi, ce serait la mode ces temps-ci de juger des oeuvres avant leur publication.

La pétition compte aujourd'hui plus de 5500 signatures. Pas certain que ça soit assez convainquant pour pousser Gaumont à ne pas produire le film.

Guillaume Scheunders

En savoir plus sur:

Nos partenaires