Oscars 2010

03/03/10 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Entre Démineurs et Avatar, la guerre est déclarée. Tout profit pour les outsiders? Réponse ce dimanche 7 mars.

Oscars 2010

La grande messe du cinéma va bientôt livrer son verdict. Pour le moment, il est fort à parier que ce soit Avatar de James Cameron ou Démineurs de Kathryn Bigelow qui remporte la précieuse statuette du Meilleur film.


En attendant, c'est une véritable guerre en coulisses qui se déroule. Le producteur français de Démineurs a envoyé un message aux votants en leur demandant d'élire leur film plutôt que pour un autre qui a coûté 500 millions de dollars. Nicolas Chartier a enfreint les règles de l'Académie des Oscars et s'est vu retirer son invitation. Il ne sera pas présent à Los Angeles ce dimanche. Les deux films sont nominés dans neuf catégories différentes.


Quelques changements sont à signaler en coulisses. C'est la première fois depuis 1943 que dix films sont en compétition. Le système de vote a également été modifié puisque les votants sont désormais invités à élire dans leur ordre de préférence les dix films candidats. Avant, ils ne devaient choisir que leur préféré. Celui qui obtiendra le meilleur score gagnera l'Oscar. Un nouveau système qui serait plus favorable aux films populaires...


Parmi les autres films en lice, Quentin Tarantino a connu un joli succès avec Inglourious Basterds où le cinéaste revisite à sa façon la Seconde Guerre Mondiale. Les frères Coen sont à nouveau nominés pour A Serious Man, une comédie à l'humour noir. Les studios Pixar seront représentés avec Là-haut. Enfin, parmi les outsiders de marque, District 9 du cinéaste sud-africain Neill Blonkamp créerait une fameuse surprise s'il venait à remporter l'Oscar.

MERYL STREEP ENCORE NOMINÉE, MORGAN FREEMAN FAVORI

Les nominations pour la Meilleure actrice proposent essentiellement de nouveaux visages. Sandra Bullock est ainsi nominée pour la première fois grâce à sa prestation dans The Blind Side, également candidat à la statuette de Meilleur film, de John Lee Hancock. A noter que la comédienne est nominée aux Razzie Awards comme pire actrice pour sa prestation dans All About Steve de Phil Traill. Elle a déjà annoncé que si elle gagnait le prix, elle viendrait chercher son Razzie. Si Sandra Bullock est pour la première fois candidate, c'est tout le contraire de Meryl Streep qui compte... 16 nominations! Une habituée des lieux qui est en lice pour sa performance dans Julie et Julia de Nora Ephron. Les autres nominées sont Carey Mulligan, Helen Mirren et Gabourey Sidibe. Cette dernière en est seulement à son premier rôle de sa carrière.


Chez les hommes, Un acteur se dégage comme favori. Il s'agit de Morgan Freeman, réellement encensé pour son rôle de Nelson Mandela dans le film de Clint Eastwood, Invictus. Il devra toutefois faire face à deux gros candidats que sont George Clooney et Jeff Bridges. Colin Firth et Jeremy Renner complètent les nominations.
Pour les Meilleurs seconds rôles, on retrouve chez les femmes Penelope Cruz dans Nine, Vera Farmiga dans In The Air, Maggie Gyllenhaal dans Crazy Heart, Anna Kendrick dans In The Air et Mo'Nique dans Precious. Chez les hommes, on notera les présences de Matt Damon dans Invictus, Woody Harrelson dans The Messenger, Christopher Plummer dans The Last Station, Stanley Tucci dans Lovely Bones et Christopher Waltz dans Inglourious Basterds. Que du beau monde !

UN PROPHÈTE OSCARISÉ?Parmi les nominations au Meilleur film étranger, on retiendra la présence de Un prophète de Jacques Audiard qui a effectué une véritable razzia lors des Césars le week-end passé. Il est donc très logiquement favori pour recevoir la statuette. Mais il aura comme concurrent Le ruban blanc de Michael Haneke qui avait remporté en mai la Palme d'or à Cannes. Les trois autres films en lice sont sortis plus confidentiellement. Il s'agit de Ajami de Scandar Copti et Yaron Shani, film israélien relatant cinq histoires différentes, entremêlées et se déroulant dans les différents quartiers religieux de Jaffa. Le film péruvien Fausta de Claudia Llosa évoque le viol des femmes amérindiennes. Cette oeuvre a été récompensée en 2009 de l'Ours d'or à Berlin. Enfin, un film argentin, Dans ses yeux, de Juan José Campanella est le dernier nominé.

Benoît Ronflette

Quelques trailers

Nos partenaires