Nicolas Karakatsanis remporte le Jo Röpcke Award 2012

15/10/12 à 16:26 - Mise à jour à 16:26

Nicolas Karakatsanis est le grand gagnant du Jo Röpcke Award 2012. Ce prix, baptisé d'après le critique cinéma Jo Röpcke, est décerné chaque année lors du festival de Gand par Knack Focus à un homme ou une femme qui a contribué au succès du cinéma flamand.

Nicolas Karakatsanis remporte le Jo Röpcke Award 2012

© Belga

Karakatatsanis est caméraman et a collaboré comme directeur de la photographie sur Linkeroever de Pieter Van Hees, Rundskop de Michaël Roskam et le remake américain de Loft de Erik Van Looy.

Le Jo Röpcke Award est décerné depuis 2008 et a déjà couronné Fien Troch, Felix Van Groeningen (La merditude des choses), Gust Van den Berghe et Nicholas Provost. C'est la première fois qu'il est attribué à un cameraman et c'est un geste qui risque de faire date selon Dave Mestdach, critique cinéma pour Knack Focus.

"Un film a beau être un travail d'équipe, lorsque le résultat sort en salle les louanges sont principalement dirigées vers le réalisateur et les acteurs. Or, l'essor du cinéma flamand doit beaucoup à ses travailleurs de l'ombre. Comme Nicolas qui, avec son style si particulier, a réussi à imposer sa marque sur chacun des films auxquels il a collaboré en tant que caméraman."

Karakatsanis est honoré d'avoir reçu ce prix, mais aussi très surpris. "J'ai l'impression que ma carrière n'en est qu'à ses débuts." La remise du prix s'est déroulée lors du jour Knack Focus du festival de Gand. Karakatsanis n'a pu être présent puisqu'il était retenu sur un tournage aux États-Unis. C'est le réalisateur Pieter Van Hees, avec qui il va bientôt commencer le tournage de Waste Land, qui est venu chercher le prix en son nom.

S.W.

Nos partenaires