Mostra de Venise: The Third Murder, le thriller philosophique de Kore-eda

05/09/17 à 18:06 - Mise à jour à 18:06

De Still Walking à Our Little Sister, Hirokazu Kore-eda s'est imposé comme un orfèvre ès-drames familiaux. The Third Murder le voit donc changer de cap, puisque le cinéaste japonais s'y essaye au thriller.

Mostra de Venise: The Third Murder, le thriller philosophique de Kore-eda

Hirokazu Kore-eda © AFP/Filippo Monteforte

L'histoire s'ouvre lorsque Shigemori, un avocat en vue, décide de s'occuper de la défense de Misumi, un récidiviste accusé du meurtre crapuleux de son ex-patron aux fins de le dépouiller. L'affaire ne s'annonce pas sous des auspices très favorables, son client ayant reconnu sa culpabilité au risque d'encourir la peine capitale; Shigemori refuse cependant de baisser les bras, creusant plus avant pour voir ses maigres certitudes s'estomper à mesure qu'il recueille les témoignages...

The Third Murder est une oeuvre fascinante, un thriller qui, plutôt que de tendre vers la résolution, semble devoir toujours gagner en opacité mais aussi en ampleur. Plus que l'intrigue policière, ce sont les questionnements philosophiques la sous-tendant qui intéressent Kore-eda, et notamment les notions de vérité et de justice. Perspective embrassée avec rigueur et maestria, le réalisateur baladant le spectateur, subjugué, au gré d'une mise en scène somptueuse, pour ce qui est assurément l'un des grands films de cette Mostra.

En savoir plus sur:

Nos partenaires