Mostra de Venise, le film du jour #4: Alpis

04/09/11 à 11:49 - Mise à jour à 11:48

En direct de la Mostra de Venise, notre envoyé spécial Jean-François Pluijgers prend le pouls du festival et épingle chaque jour le film qui est sur toutes les lèvres. Quatrième étape: Alpis de Yorgos Lanthimos.

Mostra de Venise, le film du jour #4: Alpis

© Belga/AFP

Révélé il y a 2 ans par Dogtooth, le cinéaste grec Yorgos Lanthimos a offert à la Mostra son premier ovni avec Alpis (The Alps). Enigmatique, l'affiche du film annonce "when the end is here the Alps are near". Et de fait, il s'agit là d'un petit groupe de gens - une infirmière, un ambulancier, une gymnaste et son entraîneur - qui louent leurs services à des particuliers venant de perdre un proche, particuliers à qui ils offrent de se substituer au défunt l'espace de quelques heures par semaine, histoire d'atténuer la douleur. Florissant, ce business les voit interpréter les rôles les plus divers, jusqu'au jour où Anna, l'infirmière, décide de prendre quelques libertés avec les règles strictes édictées par Mont Blanc, le leader du groupe.

Soutenu par un tel pitch, on ne sera pas surpris que le film emprunte des voies peu banales. Si la mise en scène, léthargique, fait écho au marasme moral ambiant, Lanthimos fait aussi la démonstration d'un humour particulièrement noir et d'une ironie volontiers acerbe, qui le voit par exemple terminer au son de Popcorn cette étrange chronique du désarroi et de la solitude. Un film drôlement âpre, et la confirmation du talent singulier de son auteur...

Jean-François Pluijgers, à Venise

Nos partenaires