Mostra de Venise, le film du jour (1): Gravity, de Alfonso Cuaron

28/08/13 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Focus Vif

Le film événement de ce premier jour de Mostra, c'est sans conteste le Gravity d'Alfonso Cuaron réunissant George Clooney et Sandra Bullock. L'avis de Jean-François Pluijgers, en direct du festival.

Mostra de Venise, le film du jour (1): Gravity, de Alfonso Cuaron

Gravity - George Clooney © DR

Quelque peu avare en têtes d'affiche, la 70e Mostra s'est toutefois employée à donner le change le temps d'une ouverture en mode hollywoodien, le Gravity du cinéaste mexicain Alfonso Cuaron (Y tu Mama tambien!, Children of men) réunissant Sandra Bullock et George Clooney, pas moins. Thriller spatial, le film s'ouvre lorsque ce qui ne devait être qu'une mission de routine tourne à la catastrophe pour l'équipage d'une navette, proprement pulvérisée. Et de ne laisser, dérivant dans l'espace, que le commandant Matt Kowalsky (Clooney) et le docteur Ryan Stone (Bullock), avec des chances de survie voisines du néant à l'immensité duquel ils se trouvent confrontés.

Parti sur des bases prometteuses, Gravity adopte, dans sa première partie, les contours d'un fascinant ballet en apesanteur, où le spectateur se trouve happé par la grâce d'une 3D et d'un travail sur le son judicieusement immersifs. L'action, et l'efficacité reprennent bientôt leurs droits cependant, les poussées d'adrénaline l'emportant sur une éventuelle ambition philosophique, le roller coaster sur l'expérience contemplative. Si le film trouve là ses limites objectives, le divertissement est assurément bien conduit, respectant son cahier des charges (jusqu'en son final pompier), et voyant Clooney jouer de son sens de la distance à bon escient, là où Sandra Bullock vient rappeler qu'elle fut aussi la star de Speed.

Nos partenaires