Michel Gondry lance son "Usine de films amateurs"

16/01/14 à 12:06 - Mise à jour à 12:09

Source: Focus Vif

Ça va suéder ferme! Peu importe vos connaissances en cinéma, le réalisateur de Be Kind Rewind va mettre gratuitement à disposition du public des caméras, des décors et des déguisement dans une usine désaffectée en Seine-Saint-Denis.

Michel Gondry lance son "Usine de films amateurs"

Michel Gondry, sur le tournage de Be Kind Rewind. © Abbot Genser/New Line Cinema

Tout part d'une idée qu'il aurait eue alors qu'il présidait le jury des courts-métrages au festival de Cannes en 2011: Michel Gondry donnera vie à son "Usine de films amateurs" dans la banlieue parisienne dès 2016. Le réalisateur de Be Kind Rewind annonçait la nouvelle lors d'une conférence de presse à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, où il compte installer dans une ancienne manufacture d'allumettes ce qu'il imagine comme un "parc d'amusement où les gens pourront venir faire des films, faire émerger leur créativité", comme le relaie Première sur son site Web.

Le concept n'est pas nouveau pour autant: Michel Gondry l'avait déjà exposé à travers le monde, notamment au Centre Pompidou de Paris qui lui avait donné carte blanche. "Ce projet a marché dans le monde, mais toujours dans un temps restreint, et je souhaitais le pérenniser", explique le réalisateur à l'imagination tentaculaire.

Et pour l'accueillir, l'usine d'Aubervilliers désaffectée depuis 50 ans, s'étalant sur pas moins de 1500 m², semblait parfaite. Après les travaux de rénovation qui sont prévus pour septembre 2015 et pour lesquels Gondry espère lever 1,8 millions d'euros, l'Usine de films amateurs pourra accueillir le public désireux de monter ses petits films grâce aux décors, déguisements et caméras mis à sa disposition. Avec une belle motivation derrière: "démontrer que la créativité existe partout. J'ai plus envie de voir le film que va faire le patron du café du coin que celui d'un élève d'école de graphisme", continue Gondry dans les lignes de Première, qui note en outre que le bâtiment se situera à quelques kilomètres de la Cité du cinéma de Luc Besson.

À noter qu'on retrouvera prochainement Michel Gondry parmi les membres du jury du festival de Berlin, et que l'on devrait découvrir cette année son documentaire sur le philosophe Noam Chomsky, intitulé Is the Man Who Is Tall Happy?, dévoilé au dernier festival de Sundance mais dont la date de sortie en Belgique n'est pas encore connue.

En savoir plus sur:

Nos partenaires