Marco Bellocchio: Il était une fois en Italie

30/11/16 à 11:07 - Mise à jour à 11:11

Source: Focus Vif

Le grand cinéaste italien Marco Bellocchio n'a cessé d'interroger l'histoire et la société italiennes dans un cinéma engagé. Il sera omniprésent dans les semaines qui viennent. Avec deux nouveaux films (Sangue del Mio Sangue et Fai Bei Sogni), mais pas seulement.

Un demi-siècle sépare I Pugni in Tasca (Les Poings dans les poches) de Fai Bei Sogni (Fais de beaux rêves). Un demi-siècle et une oeuvre aussi forte qu'importante, parmi les plus belles et les plus significatives qu'ait produites le cinéma italien moderne. Fellini, Visconti, Antonioni, ne sont plus. Bertolucci a rangé sa caméra. A 77 ans, Marco Bellocchio garde un rythme créatif de jeune homme. Il nous offre non pas un mais deux nouveaux films: Sangue del Mio Sangue qui sort le 7 décembre (en même temps qu'est repris l'emblématique Les Poings dans les poches), et Fai Bei Sogni qui sera sur nos écrans une semaine plus tard. Avec, pour chacun, une avant-première en sa présence: le 4 décembre à Bozar pour Fai Bei Sogni, dans le cadre de Brussels Cinema Days et du Festival du Cinéma Méditerranéen; et le 6 à Flagey (Studio 5) pour Sangue dei Mio Sangue, avec en préambule une master class.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires