Mai 68, la relève (4/4): le cinéma Nova, une aventure collective

28/05/18 à 10:09 - Mise à jour à 10:09
Du Le Vif Focus du 24/05/18

La joyeuse équipe du cinéma Nova, au centre de Bruxelles, ne cesse d'explorer le cinéma le plus libre, en marge des conventions. Une expérience qui fait s'épanouir l'engagement collectif et le plaisir partagé, dans l'esprit de Mai 68.

Certains, comme Katia, ont vécu Mai 68. La plupart non, et beaucoup n'étaient pas même nés à l'heure des barricades au Quartier latin. Mais si l'on cherche, dans le milieu du cinéma en Belgique, des initiatives s'inscrivant dans les brèches alors ouvertes, celle du collectif animant le Cinéma Nova s'impose. Ils sont une grosse centaine au total, dont 25 ou 30 forment le "noyau dur" et détiennent les clés de la salle au 3, rue d'Arenberg, à un jet de pierre de la Monnaie, de la Gare Centrale et de la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule. Leur aventure fondée sur le bénévolat et la passion du cinéma "off limits" a commencé en janvier 1997 et ne devait durer que deux ans (le temps d'une convention d'occupation précaire avec le proprio du bâtiment). De l'éphémère, on est passé au permanent et le Nova est devenu le lieu de tous les possibles pour les cinéphiles bruxellois. Un lieu à propos duquel les Cahiers du Cinéma écrivaient en 2002: " Le Nova est exactement le genre d'endroit qui manque à Paris. Une salle de cinéma indépendant à tout: aux règles, aux états comme au temps. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires