Livraisons cinématographiques

13/07/10 à 11:11 - Mise à jour à 11:11

De la littérature au cinéma il n'y a qu'un pas. Plusieurs romans français se retrouveront prochainement sur grand écran. Parmi les auteurs concernés : Virginie Despentes, Régis Jauffret ou encore Frédéric Beigbeder.

Livraisons cinématographiques

© EPA

Après avoir connu le succès en librairie, plusieurs romans vont connaître une nouvelle jeunesse au cinéma. C'est le cas de Sévère de Régis Jauffret (Microfictions, Lacrimosa). Le roman relate l'assassinat du banquier suisse Edouard Stern et sera adapté au cinéma par Hélène Fillières, que l'on a déjà pu apercevoir comme actrice dans Lady Chatterley ou encore la série Mafiosa.

Dix ans après Baise-moi, Virgnie Despentes revient vers le septième art et la réalisation. Le tournage (qui se déroule en Belgique) de l'adaptation du roman Bye Bye Blondie a débuté il y a quelques jours. L'histoire originale tourne autour d'une punk alcoolique qui retrouve son amour de jeunesse, Eric, devenu star de télé. Dans le film, son amour de jeunesse ne sera cependant plus un homme mais une femme. Pour incarner ces deux personnages, on retrouve deux actrices flamboyantes au casting : Béatrice Dalle (la punk) et Emmanuelle Béart (l'ancienne compagne).

Le lauréat du Goncourt 2008, Atiq Rahimi, n'est pas en reste non plus. Il devrait passer à la réalisation pour l'adaptation de son roman Syngué Sabour, Pierre de patience, dont le scénario a été coécrit avec Jean-Claude Carrière. Il s'agit du deuxième essai pour l'écrivain franco-afghan, qui avait déjà réalisé l'adaptation de son roman Terre et Cendres en 2004.

Enfin, Frédéric Beigbeder aurait terminé l'écriture du scénario de l'adaptation de son roman L'amour dure trois ans, paru en 1997. Le tournage devrait débuter en 2011. C'est la première expérience de réalisation pour l'écrivain. Son roman 99 francs avait déjà fait l'objet d'une adaptation cinématographique, avec Jean Dujardin pour incarner le héros et Jan Kounen à la réalisation. Le film n'avait alors pas entièrement convaincu...

Maxime Morsa (stg)

Nos partenaires