Les musts de la rentrée cinéma

Denis Villeneuve, Sofia Coppola, Darren Aronofsky, Michael R. Roskam... Ils sont nombreux, les réalisateurs à proposer des films qu'on attend de pied ferme. Le point de la rédaction.

Les musts de la rentrée cinéma

The Square de Ruben Östlund © DR

THE SQUARE

De Ruben Östlund. Avec Claes Bang, Elisabeth Moss, Dominic West. Sortie: 18/10.

Découvert à la faveur de Play puis du formidable Snow Therapy, où il faisait voler en éclats le vernis des apparences, le Suédois Ruben Östlund obtenait la consécration cannoise en mai dernier avec The Square, Palme d'or consensuelle mais certes pas imméritée. Comédie grinçante n'étant pas sans évoquer Toni Erdmann, de Maren Ade, le film emprunte son titre à une installation que s'apprête à accueillir le musée d'art contemporain de Stockholm, et se voulant "sanctuaire de confiance et de bienveillance. En son sein, nous sommes tous égaux en droits et en devoirs." Principes altruistes bientôt mis à mal par la froide réalité des faits, suivant un engrenage enclenché lorsque Christian (l'impeccable Claes Bang), le conservateur de l'institution, se fait dérober portefeuille et téléphone portable, circonstances entraînant des dérèglements en cascade. S'ensuit une satire du milieu de l'art contemporain, proposition que le réalisateur élargit bientôt à une réflexion acide sur la société dans son ensemble avec un incontestable bonheur...

J.F.PL.

BLADE RUNNER 2049

De Denis Villeneuve. Avec Ryan Gosling, Harrison Ford, Robin Wright. Sortie: 04/10.

Il fallait un cinéaste de la trempe de Denis Villeneuve pour relever le défi à peine imaginable de donner une suite au chef-d'oeuvre de Ridley Scott. Harrison Ford est bien sûr de la partie dans le rôle de Rick Deckard, traqueur de "réplicants" dans un futur reculé en bonne logique de quelques dizaines d'années. Ryan Gosling, qui n'avait même pas... deux ans quand est sorti le premier Blade Runner, apporte sa jeunesse et son charisme si particulier à un récit plus lointainement inspiré du génial Philip K. Dick que celui du film original. Le scénario lance un policier du LAPD (Gosling) dans une enquête l'orientant vers Deckard, porté disparu depuis 30 ans. Après avoir vu le formidable Arrival de Villeneuve, on brûle de découvrir l'objet!

L.D.

GOOD TIME

De Benny & Josh Safdie. Avec Robert Pattinson, Benny Safdie, Jennifer Jason Leigh. Sortie: 18/10.

Trois ans après Mad Love in New York, le retour des frères Safdie, figures de proue du cinéma indépendant new-yorkais, adoubés par Jim Jarmusch himself. Soit un film halluciné, expédiant à la suite d'un braquage foireux Robert Pattinson dans les rues de Big Apple le temps d'une cavale nocturne sous haute tension déroulant son fil improbable au son de l'électro de Oneohtrix Point Never. La claque du dernier festival de Cannes, et une décharge d'adrénaline à découvrir de toute urgence.

J.F.PL.

THE BEGUILED

De Sofia Coppola. Avec Nicole Kidman, Colin Farrell, Kirsten Dunst. Sortie: 20/09.

Quarante-cinq ans après Don Siegel (offrant un rôle mémorable à Clint Eastwood), Sofia Coppola s'empare du roman The Beguiled, de Thomas Cullinan. Alors que la guerre de Sécession fait rage, un caporal nordiste est recueilli dans un pensionnat de jeunes filles retiré du monde, au fin fond de la Virginie. S'ensuit un fascinant ballet féminin se déployant en quelque huis clos feutré traversé de tension sexuelle, de sensualité et de cruauté, occasion pour la réalisatrice de The Virgin Suicides de se réinventer...

J.F.PL.

UN BEAU SOLEIL INTÉRIEUR

De Claire Denis. Avec Juliette Binoche, Xavier Beauvois, Gérard Depardieu. Sortie: 27/09.

Scénarisé en compagnie de la romancière Christine Angot, le nouveau film de Claire Denis déroute d'abord un peu, puis virevolte et passionne sans entrave, petit théâtre malade des rapports amoureux où une artiste peintre fraîchement divorcée en quête éperdue du grand frisson (Juliette Binoche, idéalement déboussolée) enquille les rendez-vous manqués, entre pathétiques incompréhensions et valses-hésitations. Jusqu'à ce sommet d'absurde en apothéose emmené par un Gérard Depardieu à pleurer. Jubilatoire!

N.C.

DETROIT

De Kathryn Bigelow. Avec John Boyega, Will Poulter, Anthony Mackie. Sortie: 11/10.

La réalisatrice des musclés The Hurt Locker et Zero Dark Thirty s'empare des violences raciales qui ont secoué la ville de Detroit au cours des émeutes de l'été 1967. Si Bigelow excelle autant dans le travail de reconstitution que dans la mise en place d'un cinéma viscéralement anxiogène, son film pose un certain nombre de questions. Celle de la légitimité de son regard, d'abord. Celle de la représentation de la violence, à nouveau, ensuite. On n'a pas fini de parler de Detroit.

N.C.

PETIT PAYSAN

D'Hubert Charuel. Avec Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Isabelle Candelier. Sortie: 18/10.

Le Champenois Hubert Charuel, 31 ans tout mouillé, diplômé de la Fémis, a bien failli devenir agriculteur comme ses parents avant d'opter pour la voie du cinéma. Petit Paysan, son premier long métrage, le voit évoluer à la croisée des chemins puisqu'il y investit le terrain de jeu de son enfance -la ferme familiale, donc- pour raconter le combat désespéré d'un éleveur de vaches laitières obsédé par le mal invisible qui ronge son troupeau. Étouffant, parano: un magistral thriller psychologique en milieu agricole!

N.C.

MOTHER!

De Darren Aronofsky. Avec Jennifer Lawrence, Javier Bardem, Ed Harris. Sortie: 13/09.

Pi, Requiem for a Dream, The Fountain, The Wrestler, Black Swan, Noah... Pour le meilleur ou pour le pire, Darren Aronofsky a pris pour habitude de ne jamais débarquer là où on l'attend. Le New-Yorkais revient pourtant en cette rentrée sur un terrain déjà arpenté par le passé, celui du drame psychologique aux accents horrifiques. Soit l'histoire d'un couple a priori sans histoire dont le bonheur et l'équilibre sont menacés par l'arrivée d'inconnus sous son toit. Le trailer évoque le Rosemary's Baby de Polanski. On demande à voir.

N.C.

LE FIDÈLE

De Michaël R. Roskam. Avec Matthias Schoenaerts, Adèle Exarchopoulos, Sam Louwyck. Sortie:04/10.

Michaël R. Roskam retrouve Matthias Schoenaerts six ans après Rundskop et pour un polar mêlé d'amour fou dans lequel joue aussi Adèle Exarchopoulos (césarisée pour La Vie d'Adèle de Kechiche). Entre casses (avec le premier braquage de banque bilingue du cinéma!) et bolides, entre mensonges et vérité, entre vie de couple et amitié virile, c'est surtout de passion que veut nous parler le golden boy du 7e art made in Belgium.

L.D.

Les plus attendus de la rédaction

JEAN-FRANÇOIS PLUIJGERS

Good Time (18/10) de Benny & Josh Safdie

Detroit (11/10) de Katryn Bigelow

The Square (18/10) de Ruben Östlund

Blade Runner 2049 (04/10) de Denis Villeneuve

Insyriated (18/10) de Philippe Van Leeuw

NICOLAS CLÉMENT

Petit Paysan (18/10)

Un beau soleil intérieur (27/09) de Claire Denis

The Square (18/10) de Ruben Östlund

Good Time (18/10) de Benny & Josh Safdie

The Beguiled (20/09) de Sofia Coppola

LOUIS DANVERS

The Square (18/10) de Ruben Östlund

Mother! (13/09) de Darren Aronofsky

Blade Runner 2049 (04/10) de Denis Villeneuve

Detroit (11/10) de Katryn Bigelow

Le Fidèle (04/10) de Michaël R.Roskam

Nos partenaires