Les films belges au Festival de Berlin

15/01/14 à 12:51 - Mise à jour à 17/01/14 à 17:07

Source: Focus Vif

Alors qu'on apprenait mardi que Michel Gondry et les acteurs Tony Leung et Christoph Waltz feraient partie du jury du 64e festival de Berlin, sous la présidence du producteur américain James Schamus, focus sur la présence belge à la prestigieuse Berlinale qui aura lieu du 6 au 16 février prochain.

Les films belges au Festival de Berlin

Violet, de Bas Devos © DR

Violet, le premier long métrage du réalisateur belge Bas Devos, sera présenté en première mondiale au Festival International du Film de Berlin. Ce drame - qui traite de la solitude dans laquelle sombre un adolescent lorsque son meilleur ami décède de mort violente - y sera présenté en compétition officielle de la section Generation 14plus. Cinq coproductions belges seront également présentées dans la section Generation: Supernova de Tamar van den Dop, Above Us All de Eugenie Jansen, Jack et la mécanique du coeur de Mathias Malzieu et Stéphane Berla,Midden in de Winternacht de Lourens Blok et Finn de Frans Weisz.

Violet est la première réalisation de Bas Devos. Un groupe de copains fans de BMX doit faire face à la mort brutale et violente d'un des leurs. Tous les regards se tournent vers Jesse, 15 ans, le seul témoin du drame, qui ne parvient pas à leur donner des explications. Son chagrin et son isolement progressif empêchent Jesse d'entamer son deuil. Violet est une peinture de ce processus du deuil chez un adolescent. Les rôles principaux sont interprétés par César De Sutter, Raf Walschaerts et Mira Helmer. Nicolas Karakatsanis a assuré la direction photographique et Dieter Diependaele le montage. Le film a été produit par Tomas Leyers pour Minds Meet (e.a. I'm the same I'm an other, Blue Bird).

Leyers est également le coproducteur belge de Above Us All de Eugenie Jansen qui sera présenté hors compétition dans la section Generation 14plus. Il s'agit de l'histoire d'une petite australienne qui est rapatriée en Belgique par son père flamand suite au décès de sa mère.

Supernova de Tamar van den Dop sera aussi présenté dans la section Generation 14plus. Dans ce film sur la quête d'amour et de sexe d'une jeune fille de 15 ans, on retrouve notamment Gaite Jansen, Bob Schwarze et le réalisateur. Eurydice Gysel coproduit le film en Belgique pour Epidemic.

Jack et la mécanique du coeur est basé sur le roman éponyme de Mathias Malzieu du groupe Dionysos, sera présenté dans la section Generation K+. Le film raconte l'histoire de Jack qui naît le jour le plus froid du monde et son coeur en reste gelé. Le Docteur Madeleine le sauve en remplaçant son coeur défectueux par une horloge mécanique. Il survivra avec ce bricolage magique jusqu'au jour où il tombe amoureux et tout devient plus compliqué. Le film sortira sur nos écrans le 5 février.

Midden in de Winternacht est une coproduction néerlando-suédo-belge qui sera également présenté dans le cadre de Generation K+. Dans le film, Mr. Moose, le renne du Père Noël s'écrase dans une grange et est secourru par le petit Max. Ce conte de Noël est basé sur le livre pour enfants d'Andreas Steinhöfel et n'est pas dénué d'ironie et d'humour.

Enfin, Finn de Frans Weisz fera partie du programme Generation K+. C'est l'histoire d'un petit garçon de neuf ans qui aime faire de la musique mais dont le papa veut qu'il joue au foot. Les rôles sont interprétés par Jan Decleir, Daan Schuurmans, Hanna Verboom et Mels Van der Hoeven. Le film est coproduit en Belgique par Peter Bouckaert de Eyeworks (Marina, Le verdict).

En compétition, pas de film belge à proprement dire, si ce n'est le remake du film Deux hommes dans la ville de José Giovanni (1973), intitulé La voie de l'ennemi, réalisé par Rachid Bouchareb et avec Forest Whitaker et Harvey Keitel à l'affiche, qui est une coproduction franco-algériano-américano-belge.

La liste complète des films en compétition sur le site de la Berlinale.

Nos partenaires