Le Nom des gens manque un peu de souffle

24/11/10 à 10:02 - Mise à jour à 10:02

Cette comédie à la française démarre sur les chapeaux de roue, avant de s'essouffler malheureusement en chemin. Elle prend pour idée de départ l'influence qu'un nom donné à la naissance peut avoir sur notre vie.

Le Nom des gens manque un peu de souffle

De Michel Leclerc. Avec Jacques Gamblin, Sara Forestier, Zinedine Soualem. 1 h 44.

Prenez Arthur Martin (oui, comme les cuisinières), quadragénaire solitaire et discret, et Bahia Benmahmoud, une jeune rebelle dont le prénom évoque le Brésil mais dont le patronyme renvoie à des origines arabes visées par les préjugés.

Entre ces deux-là, une singulière histoire va s'écrire, dont le film narre les rebondissements avec humour et fraîcheur, même s'il passe souvent par la case clichés. Jacques Gamblin, placide et attachant, Sara Forestier, piquante et sexy, jouent le jeu avec engagement, devant la caméra d'un réalisateur manquant juste un peu de souffle pour emballer le tout de manière plus mémorable.

L.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires