Le fils à Jo

12/01/11 à 10:21 - Mise à jour à 10:21

N'allez pas voir ce film, comédie française à l'humour potache et au sentimentalisme qui sent le faux. Sans compter une réalisation franchement négligée. Pour un scénario cousu de fil blanc où un père féru de rugby tente de transmettre sa passion à son fiston désintéressé par le ballon ovale.

Le fils à Jo

© DR

Jo Canavaro a toujours vécu pour et par le rugby. Une passion fervente et familiale, transmise de père en fils depuis des générations... Mais que menace d'éteindre Tom, le rejeton de Jo, un adolescent plein de bonne volonté mais apparemment incapable de briller avec le ballon ovale.

Comment papa et son fiston finiront par se retrouver après une période de crise, comment un conseiller pédagogique et un All Black venu de sa lointaine Nouvelle-Zélande joueront un rôle dans ces retrouvailles, le film de Philippe Guillard le narre dans un récit cousu de fil blanc, d'humour lourdingue et de sentimentalisme mièvre. La forme est par ailleurs totalement négligée, comme dans de nombreuses comédies made in France.

Le fils à Jo, comédie de Philippe Guillard, avec Gérard Lanvin, Olivier Marchal, Vincent Moscato. 1h35.

L.D.

Nos partenaires