Le film de la semaine: Una Via a Palermo, parabole sur l'étroitesse d'esprit

08/07/14 à 15:47 - Mise à jour à 15:47

Source: Focus Vif

DRAME | Una Via a Palermo consacre les retrouvailles de Alba Rohrwacher avec Emma Dante, la metteuse en scène qui la fit débuter sur les planches.

Le film de la semaine: Una Via a Palermo, parabole sur l'étroitesse d'esprit

Alba Rohrwacher dans Una Via a Palermo © DR

Une ruelle, et deux voitures engagées dans des directions opposées: il n'en faut guère plus à Emma Dante, réalisatrice issue du théâtre, pour signer un film étonnant, trouvant sa force dans sa simplicité même. Soit donc Palerme, par un chaud dimanche d'été. Venues assister à un mariage, Rosa et Clara se perdent dans les méandres de la ville. Et de se retrouver Via Castellana Bandiera, nez-à-nez avec un autre véhicule où s'est entassée la famille Calafiore, sous la conduite de Samira, la grand-mère. Les deux conductrices préférant la diplomatie du klaxon au dialogue, et campant fermement sur leur position, le banal incident tourne à l'aigre, sans que quiconque ne semble en mesure de calmer les esprits...

Empruntant à la dramaturgie du western, Una Via a Palermo tient du duel au soleil, l'obstination de ses deux protagonistes (Emma Dante elle-même, face à Elena Cotta, prix d'inteprétation à Venise) confinant bientôt à l'absurde destructeur. Soit un film à l'évidente portée métaphorique, parabole sur l'aveuglement et l'étroitesse d'esprit à laquelle la cinéaste donne une expression visuelle affutée, culminant dans un ultime plan proprement sidérant...

  • DRAME DE ET AVEC EMMA DANTE. AVEC ALBA ROHRWACHER, ELENA COTTA, RENATO MALFATTI. 1H34. SORTIE: 09/07.
  • Dans le Focus du 4 juillet, l'interview d'Alba Rohrwacher.

En savoir plus sur:

Nos partenaires