[Le film de la semaine] Money Monster, de Jodie Foster

01/06/16 à 09:44 - Mise à jour à 09:46

Source: Focus Vif

THRILLER | Ruiné par un gourou cathodique, un homme le prend en otage en direct. S'immisçant au coeur de la machine financière, un thriller satirique efficace...

[Le film de la semaine] Money Monster, de Jodie Foster

Jack O'Connell et George Clooney dans Money Monster de Jodie Foster. © Tristar Pictures

Cinq ans après l'improbable The Beaver (Le Complexe du castor), où elle se portait au chevet de Mel Gibson, Jodie Foster retrouve ses habits de réalisatrice pour cet autrement convaincant Money Monster, thriller satirique de fort efficace facture. Money Monster, c'est le nom du show télévisé présenté par Lee Gates (George Clooney), un animateur-vedette passé maître dans l'art de faire de la finance un spectacle, numéros d'un goût relatif, extraits de films (façon Joan Crawford dans Strait-Jacket de William Castle) et autres improvisations de son cru à l'appui. Le tout sous le regard expert quoiqu'un peu las de Patty Fenn (Julia Roberts), sa productrice, une pro ayant fort à faire pour canaliser les élans de l'électron libre. Jusqu'au jour où, ruiné après avoir suivi les conseils du gourou cathodique, Kyle Budwell (l'impeccable Jack O'Connell, révélé par Starred Up), un petit investisseur en colère, fait irruption sur le plateau, prenant Gates en otage et menaçant de le faire sauter en direct devant des millions de téléspectateurs. Et de le sommer de rendre des comptes sur les raisons qui ont valu à son placement dans une société réputée sûre, Ibis Clear Capital, de se volatiliser, comme d'ailleurs 800 millions de dollars partis en fumée. Le début d'un contre-la-montre haletant s'immisçant au coeur des mécanismes de la machine médiatique et financière...

En temps réel

Entamé en 1991 avec Little Man Tate, le parcours de réalisatrice de Jodie Foster l'a vue s'atteler surtout à des sujets intimistes -ainsi, notamment, pour le fort réussi Home for the Holidays. Changement d'échelle -le film est sa plus grosse production à ce jour- comme de genre avec Money Monster, un thriller inscrit dans l'actualité brûlante d'une crise semblant échapper à tout contrôle. Se déroulant en temps réel, le film ménage habilement le suspense tout en maintenant un rythme soutenu. La cinéaste adjoint à ce polar sous tension une dimension satirique bienvenue -la peinture des médias est croquignolette-, à quoi elle ajoute encore une composante humaine n'étant pas sans évoquer le cinéma d'un Frank Capra. Une recette concluante: porté par un trio d'acteurs particulièrement en verve -le duo Clooney- Roberts fait des étincelles-, Money Monster se pose en divertissement malin, exposant les dérives du monde de la finance pour mieux brocarder le cynisme des uns et la complicité des autres. Soit un film efficace et généreux, dont l'on regrettera toutefois qu'il s'égare quelque peu dans son dernier acte, par trop forcé.

DE JODIE FOSTER. AVEC GEORGE CLOONEY, JULIA ROBERTS, JACK O'CONNELL. 1H38. SORTIE: 01/06.

Nos partenaires