[Le film de la semaine] Fritz Bauer, un héros allemand

19/04/16 à 13:57 - Mise à jour à 14:52

Source: Focus Vif

DRAME HISTORIQUE/BIOPIC | Fritz Bauer, le procureur général du Land de Hesse, avait tout pour plaire à une Allemagne occultant son passé nazi: il était juif, socialiste, très probablement homosexuel...

[Le film de la semaine] Fritz Bauer, un héros allemand

Burghart Klaussner dans Fritz Bauer, un héros allemand, de Lars Kraume. © Martin Menke

C'était déjà un personnage essentiel du Labyrinthe du silence. Il est à présent au coeur du film de Lars Kraume. Fritz Bauer, le procureur général du Land de Hesse, avait tout pour plaire à une Allemagne occultant son passé nazi: il était juif, socialiste, très probablement homosexuel... Cet homme revenu d'exil au Danemark et en Suède dut se sentir très seul dans son combat pour faire arrêter et juger les responsables du génocide, Adolf Eichmann en tête. Il n'en lutta pas moins pour autant, quitte à prendre, face aux résistances de la magistrature et du monde politique, une initiative à la marge comme la transmission d'informations aux Israéliens. Lesquels allaient enlever Eichmann à Buenos Aires et le juger à Jérusalem, loin de Francfort et du bureau d'un Bauer ayant le tort de remuer une mémoire taboue pour ses compatriotes et leurs nouveaux alliés... Burghart Klaussner interprète de formidable manière ce personnage déterminé jusqu'à l'obsession, intellectuellement brillant mais tourmenté aussi, et gros grain de sable dans la machine à oublier. Il méritait l'hommage d'un film au classicisme efficace, un film qui par-delà sa bataille dénonce rétrospectivement l'énorme mensonge d'une Allemagne figée dans le refus de sa culpabilité.

DE LARS KRAUME. AVEC BURGHART KLAUSSNER, RONALD ZEHRFELD, LILITH STANGENBERG. 1H46. SORTIE: 20/04.

Lire également: Briser le tabou du nazisme: autopsie d'un silence coupable.

Nos partenaires