[Le film de la semaine] 7 Days in Entebbe, de José Padilha

29/05/18 à 11:01 - Mise à jour à 11:02
Du Le Vif Focus du 24/05/18

DRAME HISTORIQUE | Un film d'action efficace, diversifiant habilement les points de vue et s'employant à ouvrir d'intéressantes pistes de réflexion...

[Le film de la semaine] 7 Days in Entebbe, de José Padilha
[Le film de la semaine] 7 Days in Entebbe, de José Padilha

Le 27 juin 1976, un commando terroriste pro-palestinien détourne le vol Air France devant rallier Paris depuis Tel-Aviv avec 239 passagers, dont 83 Israéliens, à son bord. Destination Entebbe, en Ouganda, où débutent d'incertaines négociations autour d'un "échange" de prisonniers. Pendant que le monde entier retient son souffle, le gouvernement israélien prépare, en toute discrétion, une opération militaire qui conduira, sept jours plus tard, à la libération spectaculaire des otages. Également connu sous le nom d'"Opération Thunderbolt", le raid d'Entebbe avait fait grand bruit à l'époque. Irvin Kershner en tirera dans la foulée Raid on Entebbe, avec Peter Finch et Charles Bronson en têtes d'affiche, Marvin J. Chomsky réunissant pour sa part un casting poids lourds (Kirk Douglas, Burt Lancaster...) pour le téléfilm Victory at Entebbe en 1980.

Quelque 40 ans plus tard, c'est au tour du cinéaste brésilien José Padilha de s'emparer des faits, dans une perspective sensiblement différente cependant. Si l'on avait quelque appréhension à voir le réalisateur musclé de Tropa di Elite et d'un remake dispensable de RoboCop s'emparer de semblable sujet, le résultat dépasse largement les espérances. S'il n'est pas dénué d'ambiguïté, pas plus d'ailleurs qu'il n'évite certaines kitscheries et lourdeurs (le parallèle appuyé avec un spectacle de danse contemporaine), il y a là un film d'action efficace, diversifiant habilement les points de vue (en intégrant notamment celui des deux terroristes allemands acquis à la cause palestinienne avant de voir leurs certitudes ébranlées, qu'incarnent fiévreusement Rosamund Pike et Daniel Brühl), et s'employant à ouvrir d'intéressantes pistes de réflexion...

De José Padilha. Avec Rosamund Pike, Daniel Brühl, Eddie Marsan. 1h47. Sortie: 30/05. ***(*)

>> Lire aussi notre interview du cinéaste brésilien José Padilha.

Nos partenaires