Le FIFF de Namur, festival engagé

19/09/13 à 18:43 - Mise à jour à 30/09/13 à 11:47

Source: Focus Vif

Le Festival Intenational du Film Francophone de Namur s'ouvre ce vendredi 27 septembre avec la projection de La Vie d'Adèle, le film d'Abdellatif Kechiche primé à Cannes. Il se poursuivra pendant une semaine, avec près de 150 oeuvres présentées dans la capitale wallonne.

Le FIFF de Namur, festival engagé

Josiane Balasko sera le Coup de coeur de la 28e édition du FIFF de Namur. © IMAGEGLOBE/Joel Saget

Le FIFF met la francophonie à l'honneur à travers une programmation variée qui compte des films suisses, français, québécois et belges. Mais c'est aussi un événement international qui dépasse les frontières avec des films marocains, libanais ou encore roumains. Dès lors, pour se distinguer parmi la pléthore de festivals dans le monde du cinéma, la ville au confluent de la Meuse et de la Sambre assure son image de marque par la présence de personnalités et se concentre sur l'exploration d'univers cinématographique engagé.

C'est la jolie Nadine Labaki qui préside le jury officiel après avoir elle-même gagné le Bayard d'Or en 2011 grâce à son film Et maintenant on va où?. Josiane Balasko succède, elle, à Kristin Scott Thomas, Emmanuelle Béart, Jean Rochefort et bien d'autres, en tant que coup de coeur du FIFF. Elle a sélectionné trois titres parmi sa filmographie pour illustrer son travail: Absolument fabuleux, Cette femme-là et Demi-soeur. Mais elle a aussi choisi deux oeuvres qui l'ont marqué: La fée et La merditude des choses. L'occasion de voir ou revoir le tango surréaliste de Dominique Abel et Fiona Gordon ainsi que la tragi-comédie sociale de Felix Van Groeningen. Notons encore que l'actrice-réalisatrice française rencontrera le public le 3 octobre.

Pour sa 28e édition, le festival privilégie les films d'auteurs qui initient la réflexion. Plusieurs séances se prolongeront d'ailleurs de débats organisés pour la jeunesse. Notamment à propos de l'intégration des malvoyants après le documentaire La nuit qu'on suppose et à propos de la vie affective des personnes handicapées après le film Gabrielle. D'autres activités seront également proposées aux jeunes: la réalisation d'une bande-annonce, le "suédage" d'un film, l'écriture de scénario...

Le festival se dote de nouveautés technologiques. Tous les événements qui jalonneront la semaine à Namur seront repris sur un blog. Une application pour smartphones permettra aussi de se constituer sa propre programmation et... de se géo-localiser pour ne pas se perdre dans la petite ville. Une petite ville? Certes, mais un grand festival qui se clôturera le 4 octobre avec Les âmes de papier de Vincent Lanoo.

  • 28e Festival International du Film Francophone de Namur, du 27 septembre au 4 octobre 2013. www.fiff.be

Baptiste Erpicum

En savoir plus sur:

Nos partenaires