Le Festival International du Film Francophone (FIFF) approche à grands pas

21/09/11 à 17:22 - Mise à jour à 17:22

La 26ème édition du FIFF se tiendra à Namur du 30 septembre au 7 octobre: une semaine de lumière sur le cinéma francophone. Le programme et la liste des concurrents au Bayard d'or ont été dévoilés aujourd'hui.

Le Festival International du Film Francophone (FIFF) approche à grands pas

© DR

Après la Mostra de Venise, le festival du film américain de Deauville, le festival international de Toronto, c'est la Belgique qui prend la relève pour mettre le 7ème art à l'honneur. À Namur, c'est aussi la langue française qui est célébrée au travers de quelque 160 films annoncés.

La 26ème édition propose un menu pour gourmets. En entrée, Les Géants du Belge quelque peu atypique, Bouli Lanners. Le plat consistant mettra en compétition une série de films pour décrocher le sésame du FIFF: le Bayard d'or. La principale compétition est celle des longs métrages: 12 fictions et 3 documentaires de 7 pays différents s'affronteront dans cette catégorie (voir ci-dessous). Quatre jurys de fins connaisseurs sont composés pour départager les oeuvres. Le jury des longs métrages a pour président Abdellatif Kechiche, réalisateur tunisien (L'esquive et La graine et le mulet). Ce jury apporte une petite nouveauté à la carte: il rencontrera le public le jeudi 6 octobre. De même qu'Alex Beaupain, membre du jury en sa qualité d'auteur-compositeur-interprète, se produira en concert dans le cadre du festival. Quant au jury des courts métrages, il est présidé par Emilie Simon, auteur-compositeur-interprète. Ce jury sera chargé également de remettre le prix du meilleur Clip. Une autre compétition se déroule en parallèle: le jury Emile Cantillon, composé de jeunes entre 18 et 25 ans, départagera les premières oeuvres de fiction.

Dans le programme des diffusions, hors compétition, le cinéma belge sera présent lors de cette édition: le nouveau projet de Chantal Akerman, La folie Almayer, ou JC comme Jésus-Christ, la première réalisation du comédien Jonathan Zaccaï (De battre mon coeur s'est arrêté) pour la partie francophone du pays. En partenariat avec le festival du film d'Ostende, le FIFF diffusera deux longs métrages néerlandophones: Hasta La Vista de Geoffrey Enthoven et Swooni de Kaat Beels. Le festival tient également une section "Regards du présent" dans lequel il a tenu à diffuser deux documentaires traitant de la révolution populaire en Tunisie: Laïcité Inch'Allah et Plus jamais peur.

Le dessert, lui, sera servi par la réalisatrice Anne Fontaine et l'acteur namurois Benoit Poelvoorde qui présenteront Mon pire cauchemar. La cérémonie des Bayards du vendredi 7 octobre marquera, officiellement, la fin de cette 26ème édition.

L.C. (stg), avec Belga

Les films en compétition pour les longs métrages:

L'Amante du Rif de Narjiss Nejar
Beyrouth Hôtel de Danielle Arbid
Crulic - Le Chemin vers l'au-delà (Crulic - Drumul spre dincolo) d'Anca Damian
De bon matin de Jean-Marc Moutout
Décharge de Benoît Pilon
En terrains connus de Stéphane Lafleur
Et maintenant on va où ? de Nadine Labaki
L'Exercice de l'État de Pierre Schöller
Les Géants de Bouli Lanners
Koundi et le jeudi national d'Ariane Astrid Atodji
Meilleures intentions (Din Dragoste Cu Cele Mai Bune Intentii) d'Adrian Sitaru
Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau
Starbuck de Ken Scott
Territoire perdu de Pierre-Yves Vandeweerd
Toutes nos envies de Philippe Lioret

Nos partenaires