Le cinéma coréen à l'honneur à Bruxelles

20/09/17 à 10:18 - Mise à jour à 26/09/17 à 09:30

Ce jeudi débute le 5e festival du cinéma coréen à Bruxelles. Comme chaque année, pendant 10 jours, une multitude de films coréen seront projetés.

Le cinéma coréen à l'honneur à Bruxelles

A taxi driver © Youtube

Le Centre Culturel Coréen, ambassadeur de la culture coréenne en Belgique est l'instigateur de l'événement à Bruxelles mais aussi dans d'autres villes. Le festival organise ainsi une soirée spéciale à la cinémathèque de la ville de Luxembourg et au Studio Skoop de Gand.

Depuis 2010, la Corée du Sud mène une politique de diffusion à grande échelle de sa culture. Les réalisateurs sud-coréens sont de plus en plus renommés à l'échelle internationale, si bien que les critiques accordent leur attention à un cinéma jusqu'ici ignoré. Park Chan-wook, Grand Prix à Cannes en 2004 pour Old Boy, a également été remarqué à Cannes en 2016 pour le sulfureux Mademoiselle à l'esthétique et à l'érotisme exacerbé. Le réalisateur représente le chef de file de la nouvelle vague cinématographique coréenne.

Très libre dans ses thématiques (sexualité, sévices, adultères), les productions sont souvent des thrillers violents, l'esthétique y est toujours brute et puissante. Une poésie à la fois mystérieuse et parfois inquiétante provoque chez les européens une certaine fascination.

La séance d'ouverture du festival se déroulera à Bozar avec le film A Taxi Driver de Jang Hoon. Tiré d'une histoire vraie, le film relate la complicité d'un chauffeur de taxi avec un journaliste allemand pendant le soulèvement de Gwangju en 1980. Le film est devenu le plus gros succès de l'année au box-office sud-coréen.

Elisa Brevet

Nos partenaires