Last Days, le court métrage de Kathryn Bigelow contre le trafic d'ivoire

15/12/14 à 14:53 - Mise à jour à 14:53

Avec son film d'animation, la réalisatrice oscarisée de Zero Dark Thirty espère aider à mettre une fin au trafic d'ivoire qui finance des organisations terroristes comme Boko Haram ou la LRA.

"Un éléphant disparaît toutes les 15 minutes", explique Kathryn Bigelow qui ne se met pas au service de la cause animale pour la première fois. "Notre espoir est qu'avec ce film, un nouvel activiste se découvre au moins aussi souvent", continue-t-elle.

Renversant l'ordre chronologique du trafic d'ivoire, le court métrage d'animation mène le spectateur à travers l'horreur et la souffrance, jusqu'au terrorisme financé par le braconnage des éléphants.

"J'ai pensé que réaliser un film d'animation attirerait une plus large audience. De plus, Internet est plein de photos très graphiques d'éléphants massacrés sans que le massacre ne s'arrête", explique la réalisatrice de Zero Dark Thirty et The Hurt Locker. "Il y a des actions que nous pouvons mener pour stopper la disparition des éléphants tout en coupant les fonds certaines des organisations terroristes les plus populaires au monde."

Pour compléter le court métrage qui est visible en intégralité ci-dessus, Bigelow a également mis en place un site, www.lastdaysofivory.com, pour donner des pistes quant aux actions concrètes à mener.

Nos partenaires