Largo Winch II

23/02/11 à 09:34 - Mise à jour à 09:34

ACTION | Jérôme Salle a annoncé publiquement qu'il n'y aurait pas de Largo Winch III, laissant entendre qu'il était arrivé au bout de son projet. Mais il aurait pu s'arrêter dès après le premier épisode, qui n'était pas mauvais à le comparer à celui-ci. Largo Winch II est bien trop inégal, balançant entre pur divertissement et drame intime... et avec une Sharon Stone pas du tout crédible.

Largo Winch II

© DR

En annonçant on ne peut plus publiquement qu'il ne réaliserait pas un Largo Winch III, Jérôme Salle a tiré les conclusions logiques de ce qui est pour lui (succès commercial ou pas) une impasse créative. Le metteur en scène du remarquable Anthony Zimmer avait plutôt bien réussi le premier épisode des aventures du personnage de BD bien connu qu'est Largo Winch. Il se heurte sans cesse, dans la suite, aux limites d'une entreprise louchant vers le film d'action et d'aventures à la Philippe de Broca (L'Homme de Rio) sans jamais trouver la juste balance entre pur divertissement (avec décalage comique) et drame intime (le héros se découvre un fils, mais perd son grand amour).

On ressort assez frustré de ce spectacle bien trop inégal, où le brio de certaines séquences ne rattrape pas le ridicule involontaire de certaines autres... Et Sharon Stone n'est pas crédible une seule seconde en juriste internationale.

Largo Winch II, film d'action-aventures, de Jérôme Salle, avec Tomer Sisley, Sharon Stone, Ulrich Tukur. 1h59.

L.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires